Trouvez un service de santé au Québec » Index Santé - Le répertoire santé du Québec » Chronique santé
Inviter un(e) ami(e)
Lettre informative « Info Index Santé »
Recherche avancée
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

Correction du strabisme par la chirurgie

Le strabisme se traite par le port de lunettes adaptées ou par un traitement chirurgical afin de limiter sa progression et d'assurer le bon développement du système visuel.

Le chirurgien procède à un examen du strabisme avant d'effectuer la correction des muscles en les raccourcissant ou en les allongeant.
Le chirurgien procède à un examen du strabisme avant d'effectuer la correction des muscles en les raccourcissant ou en les allongeant.

Un strabisme intermittent (yeux qui louchent) se manifeste dans les cas de fatigue et peut être soulagé par le port de lunettes adaptées. Lorsque le strabisme est constamment apparent et affecte la vision, la chirurgie est dans la majorité des cas la meilleure solution à envisager.

Objectifs de la chirurgie

L'objectif principal de la chirurgie du strabisme est d'améliorer le champ visuel, d'éliminer la vision double ou de soulager un torticolis. En plus de ces symptômes, les personnes atteintes d'un strabisme important voient leur estime d'elle-même très affectée et la décision d'avoir recours à la chirurgie sera une étape importante afin d'améliorer leur apparence. Toutefois, la chirurgie ne peut garantir une réussite à 100%. Plus le strabisme est important, plus les chances d'obtenir un parallélisme parfait entre les deux yeux seront réduites. Par contre, la majorité des interventions donnent des résultats satisfaisants et améliorent le système visuel. La chirurgie peut être pratiquée plus d'une fois dans une vie si les résultats escomptés ne sont pas obtenus ou s'il y a recrudescence du problème.

La chirurgie du strabisme

La chirurgie est possible dès l'âge de 2 ans. Elle est même préférable en très bas âge afin d'éviter l'aggravation du strabisme et de permettre un meilleur apprentissage scolaire. Elle a lieu à l'hôpital, pour un cours séjour d'une journée, sous anesthésie générale. L'anesthésie générale est d'ailleurs souvent ce qui incommodera le plus le patient lors d'une chirurgie du strabisme. Un médicament est administré avant l'intervention pour détendre et calmer le patient. L'anesthésie se fait par injection médicamentée ou par un masque à gaz anesthésiant. Comme dans toutes interventions sous anesthésie générale, l'anesthésiste est présent et surveille tous les signes vitaux du patient.

Lorsque le patient est endormi, le chirurgien ophtalmologiste procède à un dernier examen exhaustif du strabisme avant d'effectuer la correction des muscles en les raccourcissant ou en les allongeant. Il fait des calculs et établit son plan d'action afin de maximiser le parallélisme le plus parfait possible entre les deux yeux. Bien sûr, avant l'opération, le patient aura préalablement été suivi et aura subi des tests visuels approfondis. Le but ultime de l'intervention est d'atteindre un parallélisme qui assurera une nette amélioration du système visuel et de l'apparence esthétique des yeux du patient. Pour procéder à la micro chirurgie, l'œil est maintenu ouvert à l'aide d'un écarteur et l'ajustement des muscles se fait sans même retirer l'œil de sa cavité et sans l'utilisation de laser.

L'intervention comme telle ne requiert pas plus d'une heure. L'œil ou les deux yeux sont opérés la même journée et lorsque la chirurgie est terminée le patient est installé en salle d'observation. Il peut quitter l'hôpital dès son réveil selon sa condition. Aucun pansement n'est requis en général. Une crème antibiotique est appliquée et les points de suture disparaissent après quelques semaines. Un adulte doit prévoir un accompagnateur puisqu'il ne pourra conduire son véhicule pour quelques jours ni porter de lentilles cornéennes. Le retour au travail est possible de 3 à 10 jours suivant l'intervention.

Catégories Index Santé relatives à ce sujet :

Autres liens et références :


À noter qu’en aucun cas les chroniques santé du site Index Santé ne peuvent être interprétées comme un diagnostic ou remplacer toute autre information que pourrait vous fournir un professionnel de la santé. N’hésitez pas à contacter un médecin si vous avez des doutes sur votre état de santé.