Accueil » Chroniques santé » Vie sociale et communautaire » Les services de soutien à domicile de votre CLSC

Les services de soutien à domicile de votre CLSC

Permettre à une personne âgée en perte d'autonomie de demeurer à domicile offre beaucoup d'avantages économique ainsi qu'au niveau du bien-être physique et mental de la personne.

Les services de soutien à domicile de votre CLSC

Certaines personnes âgées pourront demeurer à domicile longtemps, car ils resteront en bonne santé physique et mentale pour s'occuper d'eux-mêmes jusqu'à la fin de leur vie. Malheureusement, cette situation n'est pas possible pour bien des personnes âgées. À la suite d'une simple chute ou d'une maladie laissant des séquelles importantes, certaines personnes âgées ne pourront plus prendre soin d'eux-mêmes et perdrons leur autonomie. Ils devront dans bien des cas avoir besoin de l'aide de leur famille pour s'occuper d'eux ou pour trouver une résidence ou un centre de soins de longue durée (CHSLD). La mission première des CHSLD est justement d'accueillir et de prendre soin des malades en perte d'autonomie, car ce n'est pas toutes les familles qui peuvent assumer le rôle d'aidant naturel envers un proche vieillissant et en perte d'autonomie.

Pour les aidants naturels qui désirent garder leurs parents près d'eux ou encore dans leur propre domicile, il existe maintenant de nombreux services offerts par votre Centre local de services communautaires (CLSC) pour soutenir ces familles dans le besoin. Le système de santé québécois encourage même, par la promotion de ces services, le maintien des personnes âgées et en perte d'autonomie dans leur famille ou leur propre domicile.

Un premier pas vers le soutien à domicile

Pour bénéficier des services de soutien à domicile offert par votre CLSC, la première démarche à faire est d'ouvrir un dossier auprès de votre CLSC. Cette étape accélère grandement la rapidité des services qui seront offerts. Il suffit d'un appel à votre CLSC et une personne ressource s'occupera d'ouvrir un dossier en vous questionnant pour définir l'urgence de votre situation. Par la suite, votre dossier sera remis à un travailleur social (ou une travailleuse sociale) qui sera le lien entre vous et les différents services offerts. Cette même personne se rendra à votre domicile pour faire une évaluation des besoins requis pour maintenir la personne dans le besoin le plus longtemps possible à la maison tout en permettant à l'aidant naturel de simplifier sa tâche.

Il faut savoir aussi que s'il est impossible de déplacer la personne dans le besoin, il existe un service de médecins ou d'infirmières à domicile, également offert par votre CLSC. Le médecin ou l'infirmière se déplacera, examinera la personne, effectuera des prises de sang au besoin et pourra donner ou renouveler des prescriptions. Des reçus pourront être remis aux fins d'impôts, car les gouvernements provincial et fédéral peuvent octroyer des subventions aux aidants naturels.

Des services diversifiés pour les personnes en perte d'autonomie

Il est possible d'obtenir les services d'un préposé qui se rendra à votre domicile pour la préparation des repas, l'hygiène corporelle de la personne dans le besoin ou l'entretien ménager du domicile. C'est le travailleur social qui fera le lien entre vous et les services offerts par votre CLSC. Celui-ci s'occupera d'évaluer les services nécessaires et disponibles selon votre situation et fournira également des équipements au besoin comme un siège de toilette adapté, une barre de sécurité pour le bain, un fauteuil roulant, une barre de sécurité pour le lit, etc.

Mentionnons que l'aide psychologique peut s'avérer tout aussi nécessaire que l'assistance au niveau des besoins physiques. Par exemple, lorsqu'il est question de s'occuper d'une personne souffrant d'Alzheimer ou de démence plus ou moins avancée, la personne ressource pourra être d'un grand soutien moral pour l'aidant naturel. Les personnes malades peuvent devenir dans certains cas agressives envers leurs proches et ceux-ci ignorent comment agir dans de telles situations. C'est pourquoi le travailleur social pourra rassurer et apporter des conseils judicieux aux aidants. Un service de relâche est même disponible pour l'aidant naturel. Ce service permet à l'aidant naturel de se libérer quelques heures par semaine.

Lorsque le temps arrivera où l'aidant naturel, malgré tous les soins et l'aide reçu, ne pourra plus remplir ce rôle, le travailleur social sera en mesure de le renseigner et lui faire part du moment où celui-ci devra confier à des professionnels de la santé la garde de son parent malade. Cette étape, souvent très difficile psychologiquement pour l'aidant naturel, sera prise en charge par un CHSLD conjointement avec le travailleur social. L'aidant naturel sera soutenu par son CLSC durant ce processus.

Autres services offerts par votre CLSC

Les services de votre CLSC comprennent également de l'aide aux jeunes mères à domicile avec visites régulières offrant des conseils pour les soins de leur nouveau-né, pour les rassurer ainsi que pour répondre à toutes leurs questions concernant les vaccins, les boires, la nourriture et l'hygiène de leur bébé. Des services pour les mères monoparentales sont aussi offerts afin des les aider à gérer leur lourde tâche d'éduquer un ou plusieurs enfants et à briser l'isolement en les renseignant sur différentes activités dans leur quartier. On peut même obtenir de l'aide pour les convalescences.

Les personnes ayant subi une opération préfèrent souvent se retrouver le plus tôt possible dans le confort de leur foyer. Votre CLSC peut fournir une assistance à ce niveau. Ils offrent aussi le transport adapté très utile pour les visites de physiothérapie ou autres examens nécessaires. Des périodes de répit et de dépannages sont également possibles, il suffit de s'informer. N'hésitez pas à contacter le CLSC de votre région pour en savoir plus sur les différents services offerts.

Publication Index Santé : 2015-06-01

Index Santé vous suggère
Suivez-nous sur Facebook
Inscription