Accueil » Chroniques santé » Alimentation » Êtes-vous dépendant au café?

Êtes-vous dépendant au café?

Est-ce que votre journée doit commencer par une tasse de café? Si vous êtes de ceux qui consomment régulièrement du café, croyez-vous y être dépendant et connaissez-vous les effets d'une surconsommation de caféine?

Êtes-vous dépendant au café?

La consommation de café fait partie de notre culture et des habitudes de nombreux Québécois. Non seulement le café est très populaire au réveil, mais plusieurs personnes en consomment régulièrement tout au long de la journée. Il faut cependant demeurer vigilant sur la quantité quotidienne de café ingérée, car une consommation excessive de caféine peut entraîner une dépendance et peut provoquer, à long terme, des effets nuisibles pour la santé.

Omniprésence de la caféine

En plus du café, la caféine se retrouve dans bien d'autres breuvages ainsi que dans certains produits alimentaires. Il est donc fortement recommandé de contrôler son apport quotidien en caféine en considérant que cette substance se retrouve également dans les boissons énergisantes, certaines boissons gazeuses, le chocolat, les gâteaux, les sucreries, etc.

Certaines tisanes peuvent également contenir de la caféine. De plus, saviez-vous que même certains médicaments en contiennent sous une forme non naturelle? Il est donc préférable de vérifier la liste des ingrédients et de s'informer sur les appellations inconnues inscrites sur certains produits consommés.

Effets variables d'une personne à l'autre

La caféine, consommée régulièrement, n'a pas le même impact d'une personne à l'autre. Certaines personnes peuvent en consommer au-delà de la quantité recommandée et ne pas ressentir d'effets nuisibles tandis que pour d'autres, une seule tasse de café peut déclencher des palpitations cardiaques, du stress ou de l'anxiété inhabituelle. Certaines personnes peuvent même ressentir des troubles du sommeil et des maux d'estomac.

Dépendance et symptômes

La caféine est un stimulant très puissant. Cette substance peut influencer l'humeur et même la propension à socialiser. Après une longue période de surconsommation, si le cerveau devient complètement privé de cette substance, des symptômes de sevrage peuvent apparaître comme des maux de tête, un manque de concentration, une irritabilité, des troubles nerveux incontrôlables ainsi qu'un manque de motivation au travail.

C'est l'apparition de ces symptômes suite à un sevrage qui prouve la notion de dépendance liée à la consommation de caféine. Le sevrage peut également provoquer un manque de sommeil chronique, des tremblements et des baisses d'énergie. Certaines personnes peuvent ressentir un état dépressif ainsi que des problèmes cardiaques. Le manque de caféine peut aussi entraîner une surconsommation de médicaments de type analgésique.

La consommation de caféine, sous toutes ses formes, est à surveiller et surtout celle des enfants. Les femmes enceintes et les personnes âgées devraient en faire tout autant. Ces catégories de personnes sont plus vulnérables aux effets néfastes de la caféine. Pour en savoir davantage sur le sujet, vous pouvez consulter la page « La caféine dans les aliments » publiée par Santé Canada.

Publication Index Santé : 2017-02-08

Index Santé vous suggère
Inscription
Suivez-nous sur Facebook