Accueil » Chroniques santé » Santé physique » La rhinite saisonnière (rhume des foins)

La rhinite saisonnière (rhume des foins)

Pour plusieurs la saison estivale est synonyme d'allergies. L'intensité des symptômes d'allergies varie d'une personne à l'autre et il existe des moyens pour diminuer leurs effets.

La rhinite saisonnière (rhume des foins)

Au Québec, 1 personne sur 8 souffre de la rhinite saisonnière (rhume des foins). Les différents pollens présents dans l'air sont les principaux agents allergènes pouvant déclencher la rhinite saisonnière, aussi nommée le rhume des foins. Le pollen de l'herbe à poux est le plus grand responsable de ces allergies.

La saison des allergies

Les pollens sont présents dans l'air dès la venue du printemps lorsque les arbres et les arbustes commencent à reverdir. Viennent ensuite, dès le mois de mai et jusqu'en octobre, les pollens des graminées, du foin et des herbes comme le gazon. Le pollen de l'herbe à poux arrive en juillet et demeure présent jusqu'au milieu du mois d'octobre. L'air contient donc des allergènes tout au long de la saison estivale. Au cours des prochaines années, la présence des pollens risque de se prolonger compte tenu des changements climatiques.

Les symptômes les plus rependus

Lorsque les pollens sont inhalés, plusieurs symptômes de rhinite peuvent apparaître. Certaines personnes auront des éternuements fréquents accompagnés d'une congestion et d'un écoulement nasal. S'ajoute souvent à ces symptômes un picotement des yeux et de la gorge. Le rhume des foins peut également provoquer une conjonctivite qui commence par une irritation et une rougeur des yeux suivie d'une enflure et d'une infection des paupières avec écoulement d'un liquide infecté. Une conjonctivite doit absolument être traitée à l'aide d'antibiotique.

En plus des symptômes physiques, la rhinite saisonnière (rhume des foins) peut perturber la qualité de vie des personnes atteintes d'allergies. Dans certains cas, elles peuvent ressentir une grande fatigue, un manque de concentration, un sommeil troublé et de l'irritabilité. Elles éprouvent donc tout au long de la période estivale une difficulté à vaguer aux tâches quotidiennes : travail, école, sports, loisirs, vie sociale, etc.

Soulagement des symptômes

Plusieurs médicaments en vente libre peuvent atténuer les symptômes de la rhinite saisonnière. Le pharmacien pourra vous conseiller sur le médicament le plus approprié. Cependant, certains effets secondaires de ces médicaments peuvent ne pas convenir à certaines personnes. Il se peut également que des médicaments ou des produits de santé en vente libre n'aient aucun effet sur les symptômes d'allergie. Dans ce cas, il est conseillé de consulter un médecin. Ce dernier pourra prescrire d'autres médicaments pour les personnes qui souffrent d'allergies graves et pour lesquelles les médicaments en vente libre sont inefficaces.

L'immunothérapie

Dans certains cas, il est possible qu'aucun médicament ne puisse enrayer une rhinite très sévère. Le médecin pourra alors suggérer un traitement d'immunothérapie. Ce traitement consiste en plusieurs injections à doses progressives de la substance allergène identifiée. Après une certaine période, l'organisme devient immunisé et les symptômes sont considérablement atténués.

Publication Index Santé : 2017-07-05

Index Santé vous suggère
Suivez-nous sur Facebook
Inscription