Accueil » Professions diverses en santé » Emploi : Agent de relations humaines
Description du poste
Secteur : Professions diverses en santé
Affichage : 25 octobre 2019
Nombre de consultations : 88
AGENT(E)S DE RELATIONS HUMAINES *CENTRE JEUNESSE DE MONTRÉAL* DPJ ET DPROGJ* GARANTIES D'HEURES 1 AN

*Doit posséder un permis de conduire valide.*

Nous sommes le plus grand employeur psychosocial au niveau de la province de Québec. Vous aurez une grande possibilité de diversifier vos expériences de travail avec différentes clientèles tout en conservant et accumulant votre ancienneté.


PORTRAIT DPJ ET PROFIL ÉVALUATION ET ORIENTATION

Le directeur de la protection de la jeunesse (DPJ) et directeur provincial (DP) relève directement du PDGA. Il exerce les responsabilités qui lui sont confiées par la Loi sur la protection de la jeunesse (LPJ), la Loi sur le système de justice pénale pour les adolescents (LSJPA) et les dispositions législatives en matière d’adoption et de recherche d’antécédents sociobiologiques ainsi que de médiation et d’expertise psychosociale. Le DPJ/DP est une autorité clinique et sociale pour la protection des enfants. Il est personnellement imputable et responsable de la situation de chaque enfant pris en charge en vertu de ces deux lois.

Pour réaliser adéquatement son mandat, il compte sur des partenaires du réseau de la santé et des services sociaux, des partenaires intersectoriels des milieux de la police, de l’éducation, des centres de la petite enfance et de la justice ainsi que des partenaires communautaires. Il peut s’appuyer sur plusieurs protocoles établis avec ces partenaires pour faciliter le soutien aux enfants, aux jeunes et à leur famille.

Le DPJ/DP assume le service de l’accueil, regroupant la réception et le traitement des signalements, cinq services d’évaluation et d’orientation ainsi que les services de révision, d’adoption, d’expertise/médiation et le service d’intervention rapide et complémentaire. Le directeur de la protection de la jeunesse est assisté d’un DPJ-DP adjoint, d’un adjoint et compte sur dix chefs de service. Afin de réaliser le mandat qui lui est confié à titre de DP, il agit en collaboration avec le directeur adjoint réadaptation, hébergement et santé des adolescents (Direction programme jeunesse).

Rôle à l'évaluation et l'orientation : Personne qui est appelée à effectuer l’évaluation des situations des enfants signalés, en vue de décider si la sécurité ou le développement est compromis. Elle décide également du cadre légal et des mesures de protection applicables pour l’enfant. Elle voit à l’application des mesures d’urgence, s’il y a lieu. Elle rédige le rapport d’évaluation et/ou d’orientation.

Elle planifie et effectue des interventions applicables dans le cadre des différents processus et protocoles en vigueur à la direction de la protection de la jeunesse. Elle participe à un groupe de développement de compétences professionnelles.

Elle établit les collaborations nécessaires avec les partenaires internes et externes dans les réalisations de son mandat. Elle complète les tâches clinico-administratives reliées à ses fonctions.


PORTRAIT DE LA DPROGJ ET PROFIL APPLICATION DES MESURES

La Direction du programme jeunesse regroupe un ensemble de services préventifs et curatifs de santé et de services sociaux, destiné aux enfants, aux jeunes et aux familles. Notre vision est basée sur des valeurs de respect, d’engagement, de passion et de collaboration. Nous comptons sur un personnel engagé, compétent et dynamique pour accompagner nos clients afin que ceux-ci trouvent réponse à leurs besoins de santé et sociaux. Nous favorisons la participation des parents et des jeunes en misant sur leurs forces et leurs compétences. Nous comptons également sur la créativité de nos employés et de nos usagers, sur le partenariat et sur des liens étroits avec la recherche afin d’atteindre l’excellence, tout en adaptant nos services aux besoins évolutifs de la population.

Personne qui intervient, selon le cadre légal approprié et en tenant compte de différents programmes cliniques, auprès des jeunes, de leur famille et des milieux de vie substituts dans le but de les soutenir dans l’apprentissage et l’intégration de comportements mieux adaptés.

Elle est appelée à intervenir auprès de jeunes présentant des problèmes de comportements, victimes de négligence, d’abandon, de mauvais traitements psychologiques, d’abus physiques et sexuels.

Travaillant pour un institut universitaire, elle doit accompagner des nouveaux employés et des stagiaires dans leur apprentissage et participer à des activités liées à la désignation universitaire.

Application de l’intervention clinique – sous la LPJ

Capacité de comprendre et d’utiliser, dans les interventions cliniques, le cadre légal ainsi que tous les documents s’y rapportant.
• Connaît et applique la LSSSS et la LPJ, lesquelles régissent le cadre d’intervention et les obligations auxquelles l’intervention est soumis
Soyez immédiatement informé des nouveaux emplois publiés sur Emplois Index Santé.
N'hésitez pas à partager cette offre d'emploi :