-  Accueil » Professions diverses en santé » Emploi : Psychoéducateur psychoéducatrice

Offre d'emploi : Psychoéducateur psychoéducatrice

Lieu de l'emploi : Québec

Employeur : CIUSSS de la Capitale-Nationale

Description du poste
Secteur : Professions diverses en santé
Affichage : 21 mai 2024
Nombre de consultations : 130
Sommaire du rôle et des responsabilités :

En décembre 2020, le rapport Rebâtir la confiance était déposé avec ses 196 recommandations pour améliorer les services offerts aux victimes de violence conjugale et agression sexuelle. Parmi celles-ci, les recommandations 14 et 15 touchaient plus spécifiquement l’intégration des services en demandant de mieux soutenir les initiatives d’intégration de services qui émanent de la communauté et de mettre en place un projet-pilote de centre de services intégrés pour les victimes d’agression sexuelle et de violence conjugale. En juin 2022, le Gouvernement du Québec a déposé la Stratégie intégrée en violence pour contrer la violence sexuelle, la violence conjugale et Rebâtir la confiance 2022-2027, qui a comme objectif général d’assurer un accompagnement plus soutenu et mieux adapté aux réalités des personnes victimes. Cette stratégie fait également suite aux recommandations d’intégration de services du rapport Rebâtir la confiance, en mandatant 16 régions, dont la région de la Capitale-Nationale, pour mener des projets d’intégration et en démarrant un projet-pilote de centre de services intégrés dans la ville de Québec. Sous l’autorité de la coordonnatrice à l’intégration des services, la personne recherchée interviendra auprès des personnes victimes majeure de violence conjugale, d’agression sexuelle et d’exploitation sexuelle, ainsi que ses proches. Elle aura comme mandat d’évaluer l’adaptation psychosociale et les capacités adaptatives d’une clientèle ayant vécu des traumas complexes en aigue, post-aigu ou remontant à une période temporelle plus longue, pour ensuite l’accompagner vers le bon service. Ce service peut être disponible à l’interne du CIUSSS, mais aussi dans le communautaire, dans les organisations policières ou judiciaires, dans une perspective d’intégration de services. De par sa connaissance des mécanismes d’accès (AIH), elle joue un rôle de porte d’entrée vers les services du réseau pour les victimes et ses proches. De part sa connaissance des services disponibles dans le district judiciaire de Québec, elle peut orienter des victimes vers les services offerts auprès de partenaires externes. Elle collabore étroitement avec les intervenantes socio-judiciaire de liaison (ISL) œuvrant au Tribunal spécialisé en matière de violence conjugale et violence sexuelle, et avec les intervenantes de confiance des victimes et l’équipe de procureurs en violence conjugale et sexuelle. Cette personne joue également un rôle clé dans l’évaluation continue des risques (homicidaire et suicidaire) ainsi que dans la coordination de services intersectoriels. L’approche sensible aux traumas est au cœur de toutes ses interventions auprès de la clientèle.
Soyez immédiatement informé des nouveaux emplois publiés sur Emplois Index Santé.