•  Accueil » Outils santé » Actualité santé » À compter du 1er octobre, le gouvernement du Canada abrogera les mesures liées à la COVID-19 à la frontière et pour les voyages

À compter du 1er octobre, le gouvernement du Canada abrogera les mesures liées à la COVID-19 à la frontière et pour les voyages

Depuis le début de la pandémie de COVID-19, le gouvernement du Canada a adopté une approche multisectorielle pour gérer la frontière afin de protéger la santé et assurer la sécurité des Canadiennes et des Canadiens.

À compter du 1er octobre, le gouvernement du Canada abrogera les mesures liées à la COVID-19 à la frontière et pour les voyages
OTTAWA, ON, le 26 sept. 2022 /CNW/ - Tout au long de l'évolution de la pandémie, les ajustements apportés aux mesures frontalières ont été éclairés par les plus récentes preuves, les données accessibles, les considérations opérationnelles et la situation épidémiologique tant au Canada qu'à l'étranger. Le gouvernement du Canada a annoncé aujourd'hui la levée, à compter du 1er octobre 2022, de toutes les restrictions à l'entrée liées à la COVID-19, ainsi que des exigences en matière de dépistage, de quarantaine et d'isolement pour toute personne entrant au Canada.

Un certain nombre de facteurs ont facilité la levée des mesures frontalières, notamment la modélisation qui indique que le Canada a largement dépassé le pic de la vague alimentée par les sous-variants BA.4 et BA.5 d'Omicron, les taux élevés de vaccination au pays, les taux d'hospitalisations et de décès à la baisse, ainsi que la disponibilité et l'utilisation de rappels de vaccin (dont une nouvelle formulation bivalente), de tests de dépistage rapide et de traitements contre la COVID-19.

À compter du 1er octobre 2022, tous les voyageurs, peu importe leur citoyenneté, n'auront plus à :

• entrer des renseignements liés à la santé publique dans l'application ou le site Web ArriveCAN;

• fournir une preuve de vaccination;

• subir un test de dépistage avant ou à l'arrivée;

• se mettre en quarantaine ou à s'isoler en raison de la COVID-19;

• surveiller ou à signaler les signes ou les symptômes de COVID-19 qu'ils pourraient présenter à leur arrivée au Canada.

Transports Canada abroge également les exigences actuelles en matière de voyage. À compter du 1er octobre 2022, les voyageurs n'auront plus à :

• se soumettre à une vérification de leur état de santé lors de voyage par voie aérienne ou ferroviaire;

• porter un masque à bord des avions et des trains.

Même si l'obligation de porter un masque est levée, il est fortement recommandé à tous les voyageurs de porter un masque bien ajusté et de bonne qualité tout au long de leurs déplacements.

Les mesures liées aux croisières sont également abrogées. Les voyageurs n'auront plus à subir un test de dépistage préalable à l'embarquement, à être vaccinés, ni à utiliser ArriveCAN. Un ensemble de lignes directrices, conforme à l'approche adoptée aux États-Unis, demeurera en place pour la protection des passagers et des membres de l'équipage.

À titre de rappel, les voyageurs ne devraient pas voyager s'ils présentent des symptômes de la COVID-19. Si des voyageurs tombent malades pendant leur voyage et qu'ils sont encore malades à leur retour au Canada, ils doivent en informer un agent de bord, le personnel du navire de croisière ou un agent des services frontaliers à leur arrivée. Ils pourraient ensuite être aiguillés vers un agent de quarantaine qui décidera si le voyageur a besoin d'une évaluation médicale plus poussée, car la COVID-19 demeure l'une des nombreuses maladies transmissibles énumérées dans la Loi sur la mise en quarantaine.

Le gouvernement du Canada rappelle également aux voyageurs de prendre des décisions éclairées lorsqu'ils envisagent de voyager à l'extérieur du Canada afin de protéger leur santé et d'assurer leur sécurité. Ils sont invités à examiner les conseils de santé aux voyageurs à l'adresse suivante https://voyage.gc.ca/voyager/avertissements afin d'obtenir de plus amples renseignements sur les voyages sécuritaires.

Les Canadiennes et les Canadiens peuvent toujours contribuer à leur protection et à celle des autres ainsi que réduire la propagation de la COVID-19 en se faisant vacciner, en recevant leurs doses de rappel, en portant un masque bien ajusté et de bonne qualité, le cas échéant, en s'isolant s'ils présentent des symptômes, et en effectuant un autodépistage, s'ils le peuvent.

Citations

« Grâce, essentiellement, aux Canadiennes et aux Canadiens qui ont retroussé leurs manches pour se faire vacciner, nous en sommes rendus au point où nous pouvons lever en toute sécurité les mesures sanitaires à nos frontières. Nous prévoyons toutefois que le virus responsable de la COVID 19 et d'autres virus respiratoires continueront de circuler durant la saison froide, donc j'encourage tout le monde à maintenir à jour leur vaccination contre la COVID 19, y compris les doses de rappel, et à adopter des mesures sanitaires individuelles. Je tiens également à remercier les agents de santé publique et le personnel de première ligne, qui se sont dévoués à protéger la santé et la sécurité des Canadiennes et des Canadiens en travaillant sans relâche aux frontières terrestres et à nos aéroports pendant les deux dernières années. »

L'honorable Jean-Yves Duclos
Ministre de la Santé


« Les mesures frontalières du Canada ont permis d'atténuer l'ampleur des répercussions potentielles de la COVID-19 sur les voyageurs et les travailleurs du secteur des transports, et ont conféré une protection étendue à nos collectivités. Grâce aux Canadiennes et aux Canadiens qui ont retroussé leurs manches pour se faire vacciner, nous pouvons franchir cette étape majeure qui consiste à assouplir les mesures vers un retour à la normale. »

L'honorable Omar Alghabra
Ministre des Transports


« Dès le début, notre gouvernement a pris les mesures nécessaires pour protéger la population canadienne contre une pandémie mondiale. Les mesures frontalières liées à la COVID-19 ont été instaurées au départ de façon temporaire, et nous les modifions selon la situation en cours parce que c'est ce à quoi s'attendent les Canadiennes et les Canadiens. Je tiens à remercier les agents de l'ASFC, en première ligne, facilitant les voyages, appuyant notre économie et veillant à la sécurité et à la sûreté de nos collectivités. »

L'honorable Marco Mendicino
Ministre de la Sécurité publique


Faits en bref :

• Les voyageurs doivent respecter les exigences provinciales ou territoriales concernant la COVID-19, le cas échéant. Les ressortissants étrangers doivent toujours satisfaire aux exigences d'entrée en vertu de la Loi sur l'immigration et la protection des réfugiés et fournir les documents de voyage et d'immigration appropriés au besoin.

• Les compagnies aériennes n'auront plus à confirmer que les passagers ont entré des renseignements dans ArriveCAN avant l'embarquement.

• À compter du 1er octobre 2022, les voyageurs qui sont entrés au Canada au cours des 14 jours précédant cette date n'auront plus à compléter leur période de quarantaine ou d'isolement ni à continuer d'effectuer des tests de dépistage.

• Même si les voyageurs ne sont plus tenus de présenter de renseignements liés à la quarantaine et à la vaccination par l'entremise d'ArriveCAN, ils peuvent continuer d'utiliser la fonctionnalité facultative de déclaration avancée dans ArriveCAN (application mobile gratuite ou site Web de l'Agence des services frontaliers du Canada [ASPC]) pour accélérer le processus à l'aéroport en présentant leur déclaration des douanes et d'immigration avant leur arrivée.

- À l'heure actuelle, cette fonctionnalité est offerte aux voyageurs arrivant aux aéroports Pearson de Toronto, de Vancouver ou de Montréal Trudeau, et au cours des prochains mois, aux aéroports internationaux de Calgary, d'Edmonton, de Winnipeg, d'Ottawa, de la ville de Québec, d'Halifax et à l'aéroport Billy Bishop Toronto City.

• Selon des données préliminaires, l'utilisation de la fonctionnalité de déclaration avancée de l'ASFC dans ArriveCAN écourte d'environ un tiers le temps qu'un voyageur passe à un kiosque. Plus de 30 % des voyageurs arrivant dans un aéroport utilisent déjà cette fonctionnalité.

• L'ASFC continuera d'offrir une solution technologique à la frontière pour accélérer l'entrée des voyageurs et renforcer la sécurité et la sûreté des Canadiennes et des Canadiens. En outre, l'ASFC étudie d'autres fonctionnalités facultatives d'ArriveCAN pour offrir aux voyageurs un accès facile à de l'information, comme les délais à la frontière, et d'autres fonctionnalités libre-service. Ces services seront développés et également offerts aux voyageurs par voie terrestre afin qu'ils puissent utiliser les solutions technologiques accessibles pour accélérer et faciliter leurs déplacements.

Publication Index Santé : 2022-09-26 - Nombre de visites depuis la publication : 17278

À lire sur Index Santé :
Services Index Santé :
Actualité santé :
Inscription
Suivez-nous sur Facebook
Emplois en santé
Chroniques santé :
Emplois en santé :
Suivez-nous Actualités, chroniques et services santé à découvrir au Québec sur la page Facebook Index Santé.Ouvrir dans une nouvelle fenêtre Suivez Index Santé sur Facebook
Emplois en santé Consultez les offres d'emploi du répertoire Index Santé. Des centaines d'offres à découvrir. Emplois santé
Taux d'occupation Consultez le taux d'occupation dans les urgences des différents hôpitaux du Québec. Temps d'attente
YouTube Suivez Index Santé sur YouTube pour des vidéos et des listes de lecture sur la santé.Ouvrir dans une nouvelle fenêtre Suivez Index Santé sur YouTube

Professionnels de la santé

Le répertoire Index Santé est un incontournable pour trouver rapidement des services en santé au Québec. Il offre aux professionnels de la santé une visibilité essentielle au développement de leur présence numérique. Vous œuvrez dans le domaine de la santé au Québec? Cliquez ici pour créer dès maintenant votre profil Index Santé.