•  Accueil » Outils santé » Actualité santé » Légalisation du cannabis, les pharmaciens exhortent le Sénat à inclure davantage de mesures de soutien pour les patients

Légalisation du cannabis, les pharmaciens exhortent le Sénat à inclure davantage de mesures de soutien pour les patients

Les personnes qui consomment du cannabis à des fins récréatives ne devraient pas profiter d'un meilleur accès que les patients qui ont besoin de cannabis pour des raisons médicales.

Légalisation du cannabis, les pharmaciens exhortent le Sénat à inclure davantage de mesures de soutien pour les patients
OTTAWA, le 24 mai 2018 /CNW Telbec/ - Alors que la légalisation du cannabis à des fins récréatives pointe à l'horizon, l'Association des pharmaciens du Canada (APhC), à laquelle s'est jointe l'Association québécoise des pharmaciens propriétaires (AQPP), s'est présentée aujourd'hui devant le Comité sénatorial permanent des affaires sociales, des sciences et de la technologie afin de discuter du projet de loi C-45. Les pharmaciens demandent au Sénat d'inclure davantage de mesures de soutien pour les patients qui font un usage thérapeutique du cannabis, en veillant à ce qu'il y ait une distinction claire entre les variétés de cannabis utilisées à des fins récréatives et celles utilisées à des fins médicales. Ils demandent également des mesures incitatives afin que les patients continuent d'utiliser les variétés de cannabis destinées à un usage médicinal.

« Alors que nous sommes généralement d'avis que le projet de loi C-45 fournit de nombreuses protections importantes et nécessaires dans le cadre de la légalisation du cannabis à des fins récréatives, nous sommes préoccupés par l'incidence de la légalisation du cannabis sur les patients qui consomment du cannabis thérapeutique pour la douleur, l'épilepsie, la sclérose en plaques et d'autres affections », a déclaré Phil Emberley, directeur de la recherche et du développement des pratiques, APhC. « Si la loi ne tient pas bien compte du marché du cannabis thérapeutique, on causerait un tort énorme à ces patients alors que les personnes qui consomment du cannabis à des fins récréatives profiteraient d'un meilleur accès que celles ayant besoin de cannabis pour des raisons médicales. »

L'approche réglementaire proposée maintient le statu quo pour le cannabis thérapeutique en vertu du Règlement sur l'accès au cannabis à des fins médicales (RACFM). Ce règlement rend l'accès au cannabis à usage récréatif plus facile que l'accès au cannabis à usage médicinal et risque d'entraîner les patients vers le marché du cannabis destiné à des fins récréatives.

Les 40 000 spécialistes des médicaments du Canada s'inquiètent grandement des risques pour la sécurité des patients. Les pharmaciens sont les mieux outillés pour fournir des conseils cliniques aux patients et assurer une surveillance appropriée quant à la gestion et à la délivrance sécuritaires du cannabis à des fins médicales. Ils sont très accessibles et peuvent consulter les profils pharmaceutiques des patients afin de vérifier les interactions médicamenteuses, en plus d'aider à prévenir, à surveiller et à signaler les effets secondaires afin de réunir un ensemble de données.

À l'heure actuelle, lorsque les patients reçoivent un document médical pour se procurer du cannabis, ils peuvent seulement en obtenir par la poste auprès de distributeurs autorisés ou en cultiver eux-mêmes. « Les patients ne seront guère portés à continuer à accéder au cannabis à des fins médicales de cette façon une fois que le cannabis à usage récréatif sera facilement accessible dans des magasins de détail, particulièrement depuis que le gouvernement a indiqué qu'il veut imposer un cadre de taxation semblable pour les deux marchés », a expliqué M. Emberley.

Si un accès plus facile pousse les patients vers le marché du cannabis à usage récréatif, ils courent le risque de perdre toute supervision médicale et seront plus susceptibles de subir des complications. « Nous devons veiller à ce que les patients faisant un usage thérapeutique du cannabis soient soutenus et protégés par l'entremise d'un marché du cannabis médicinal distinct, et nous devons nous assurer qu'on les incite à demeurer dans ce marché une fois que le cannabis à usage récréatif aura été légalisé », a conclu M. Emberley.

Publication Index Santé : 2018-05-25

Nombre de visites depuis la publication : 30236

À lire sur Index Santé :
Services Index Santé :
Actualité santé :
Inscription
Suivez-nous sur Facebook
Emplois en santé
Chroniques santé :
Emplois en santé :
Suivez-nous Actualités, chroniques et services santé à découvrir au Québec sur la page Facebook Index Santé.Ouvrir dans une nouvelle fenêtre Suivez Index Santé sur Facebook
Emplois en santé Consultez les offres d'emploi du répertoire Index Santé. Des centaines d'offres à découvrir. Emplois santé
Taux d'occupation Consultez le taux d'occupation dans les urgences des différents hôpitaux du Québec. Temps d'attente
YouTube Suivez Index Santé sur YouTube pour des vidéos et des listes de lecture sur la santé.Ouvrir dans une nouvelle fenêtre Suivez Index Santé sur YouTube

Professionnels en santé

Le répertoire Index Santé est un incontournable pour trouver rapidement des services en santé au Québec. Il offre aux professionnels en santé une visibilité essentielle au développement de leur présence numérique. Vous œuvrez dans le domaine de la santé au Québec? Cliquez ici pour créer dès maintenant votre profil Index Santé.