Accueil » Chroniques santé » Santé mentale » L'agoraphobie

L'agoraphobie

Les problèmes d'agoraphobie sérieux surviennent souvent chez les adultes de 30 ans et plus après un choc émotif important, comme un deuil ou une perte d'emploi.

L'agoraphobie

La cause d'une agoraphobie peut être complètement inconnue de la personne. Cette phobie peut se développer chez les jeunes adultes (plus souvent chez la femme), mais c'est véritablement vers la trentaine qu'elle cause des problèmes importants. Il n'est pas simple de bien définir l'agoraphobie, mais il semblerait que des états de paniques violents plus ou moins fréquents viendraient frapper le sujet de plein fouet. En fait, l'agoraphobie est souvent définie comme la peur de se retrouver seul dans un grand espace ou la peur de ne pas être en mesure de quitter un endroit bondé de gens et même de ne pas être aidé en moment de détresse.

Principaux symptômes de l'agoraphobie

En présence d'une foule ou d'un groupe de personnes, une personne qui souffre d'agoraphobie peut ressentir des maux de tête, des étourdissements, des tremblements, des palpitations, un malaise généralisé, avoir le souffle très court ainsi que des maux de coeur et d'estomac.

Des séances de relaxations et de contrôle de soi seraient la base d'un bon traitement pour contrôler les crises d'agoraphobie. Même si c'est relativement rare, il est possible que cette phobie disparaisse par elle-même, mais il est très important pour le sujet qui est atteint de consulter rapidement si cette condition nuit à sa qualité de vie.

Publication Index Santé : 2015-04-28

Index Santé vous suggère
Inscription
Emplois en santé
Suivez-nous sur Facebook