Accueil » Chroniques santé » Vie sociale et communautaire » Qu'est-ce qu'une infection nosocomiale?

Qu'est-ce qu'une infection nosocomiale?

Une infection nosocomiale est une infection contractée en milieu hospitalier par un patient. Face à cette situation, Québec se démarque tout particulièrement par ses programmes de prévention et d'encadrement.

Qu'est-ce qu'une infection nosocomiale?

L'infection nosocomiale est une infection contractée en milieu hospitalier par un patient. Ce type d''infection peut prendre jusqu'à un mois avant de se manifester, surtout si le patient a subi une intervention chirurgicale. Un patient peut même présenter les signes d'une infection plusieurs mois après un séjour hospitalier.

Comment se contracte l'infection

Les principaux facteurs de transmission responsables d'une infection nosocomiale sont les manquements à l'hygiène, les transferts des patients et certaines bactéries résistantes aux antibiotiques comme le Clostridium difficile (C. difficile). Les soins médicaux, les interventions chirurgicales et dans certains cas les traitements dispensés, impliquant les manipulations d'appareils (sondes, cathéters, prothèses, orthèses, les implants, les perfusions, etc.), contribuent à la propagation des infections nosocomiales.

Salubrité des espaces communs

Certaines bactéries résistantes peuvent vivre très longtemps dans l'environnement. La salubrité des espaces communs (toilettes, ascenseurs, escaliers, portes, etc.) est donc un facteur important. Un centre hospitalier est un lieu regroupant un grand nombre de personnes (personnel soignant, personnel administratif, patients, visiteurs, etc.) ce qui le rend propice à la transmission des infections, surtout pour les personnes ayant un système immunitaire affaibli. Les personnes âgées, les bébés ainsi que les prématurés sont les plus sujets à contracter une infection nosocomiale lors d'un séjour à l'hôpital.

Plan d'action et prévention

Avec les connaissances actuelles en la matière, les infections nosocomiales ne peuvent être enrayées totalement, et ce, malgré toutes les précautions prises (nettoyage des lieux, des appareils et le lavage des mains). Pour un centre hospitalier, l'essentiel est de posséder un plan d'action afin de bien gérer la situation et de réduire au maximum les risques de transmission.

C'est d'ailleurs pourquoi le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec a instauré depuis quelques années un programme de mesures préventives. Grâce à ces mesures, le nombre d'infections a considérablement diminué dans les hôpitaux. Bien sûr, le travail ne s'arrête pas là. Un comité attitré surveille régulièrement la progression des infections de ce type. Des microbiologistes et un groupe de professionnels en santé travaillent sans relâche afin de perfectionner les approches préventives et limiter l'éclosion de nouveaux cas.

Publication Index Santé : 2016-01-28

Index Santé vous suggère
Inscription
Suivez-nous sur Facebook