•  Accueil » Chroniques santé » Thématiques et références santé » 8 grandes pandémies qui ont marqué l'histoire

8 grandes pandémies qui ont marqué l'histoire

La pandémie de COVID-19, qui a frappé la planète entière au début de l'année 2020, apparue dès la fin 2019 dans la ville de Wuhan, en chine. Bien que cette pandémie a généré des centaines de milliers de décès à l'échelle mondiale, elle n'est pas la pandémie qui a causé le plus de dommage à l'échelle mondiale. Voici 8 grandes pandémies qui, tout comme la pandémie de COVID-19, ont marqué tristement l'histoire.

8 grandes pandémies qui ont marqué l'histoire

Il est question de « pandémie » lorsqu'une maladie infectieuse débute dans une région spécifique du globe pour ensuite se propager très rapidement à l'échelle mondiale. L'on parle d'une « épidémie » lorsqu'une maladie infectieuse se propage rapidement d'une personne à l'autre, mais que cette propagation demeure concentrée dans une région spécifique ou sur un même continent.

1. La peste de Justinien

La première pandémie connue fût répertoriée entre le 6e et le 8e siècle. Il s'agit de la peste de Justinien. La nature exacte des pestes antérieures reste vague. Cette peste porte le nom de l'empereur Justinien, personnage à la tête de l'empire byzantin romain d'Orient. L'infection se caractérisait par l'inflammation et le gonflement des ganglions lymphatiques principalement au niveau des aines. Ces gonflements sont alors nommés des bubons ou peste bubonique. Selon les écrits, la pandémie aurait pris origine en Égypte ou en Asie centrale. Les échanges commerciaux ont été les vecteurs de transmission de cette peste. La pandémie a atteint son plus haut niveau dans la deuxième partie du 6e siècle. Elle reviendra en une vingtaine de vagues sur une période de 200 ans. L'estimation des morts serait de 25 à 100 millions de personnes.

2. La peste noire

La peste noire apparue au moyen-âge entre 1347 à 1353. Elle aurait été responsable de la mort de 25 à 34 millions de personnes en Europe. Elle se caractérisait par une infection bubonique sur tout le corps causée par une bactérie transmise à l'homme par une puce. La peste aurait pris naissance en Inde ou en Chine (origine incertaine) et se serait propagée durant les guerres et les échanges commerciaux. La peste noire reviendra en force au milieu du 19e siècle dans les montagnes chinoises. Elle gagna l'Orient en longeant principalement la mer Rouge. Les villes portuaires furent alors mises en quarantaine jusqu'au 20e siècle.

3. La fièvre jaune

La fièvre jaune s'est manifestée à plusieurs reprises aux 17e, 18e et 19e siècles. Les patients infectés présentaient alors une coloration jaune de la peau, d'où le nom donné à cette maladie. La fièvre jaune est une maladie hémorragique de source virale transmise par des moustiques infectés et provoquant des vomissements de sang à coloration noire. Elle a pris naissance dans les régions tropicales des Amériques, plus précisément dans le Yucatan, au Mexique, vers 1648. Le commerce d'esclaves de l'époque, en provenance de l'Afrique de l'Ouest, aurait contribué à la propagation de la maladie en Europe et affligea un très grand nombre de personnes. Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), malgré un vaccin efficace, la fièvre jaune fait encore des ravages aujourd'hui. Elle tue chaque année entre 30 000 et 60 000 personnes en Afrique et en Amérique du Sud.

4. Le choléra

Le choléra est une infection toxique causée par une bactérie qui se transmet uniquement à l'espèce humaine par voies orales en ingurgitant des aliments ou des boissons impropres à la consommation. La contamination provoque une grande fatigue, des vomissements importants, une gastro-entérite, des crampes intenses, de l'épuisement et une déshydratation. Apparue en Inde vers les années 1826, la maladie atteint rapidement la Russie vers 1830, puis la Pologne et la Finlande. Elle frappe ensuite Berlin, les îles Britanniques et la France. En 1832, le choléra fera en quelques mois des milliers de victimes à Paris. La pandémie atteindra également l'Amérique du Nord et du Sud vers 1833. Le choléra aurait fait un peu plus d'un million de morts dans le monde. L'OMS affirme que 3 millions de cas et 100 000 décès sont toujours répertoriés dans le monde chaque année.

5. La grippe espagnole

La grippe espagnole fut le fléau pandémique le plus dévastateur de l'histoire. Elle s'est répandue à la grandeur du globe. Elle est apparue en 1918 vers la fin de la Première Guerre mondiale, mais possiblement déjà en éclosion entre 1916 et 1917. Elle est responsable de la mort de 25 à 100 millions de personnes dans le monde. Virus ou bactérie, les scientifiques ne peuvent se prononcer objectivement. Le corps infectieux proviendrait de gènes aviaires et d'une souche humaine. La maladie est particulièrement morbide : les poumons sont submergés d'eau, les personnes atteintes deviennent à bout de souffle, trouble de la circulation sanguine, suffocation, délire, incontinence, écume de sang s'échappant de la bouche et du nez. Les personnes meurent à force de cracher pour libérer leurs voies respiratoires. Aucun antibiotique n'était disponible à l'époque. Les gens mourraient en l'espace de 10 jours. L'origine de la pandémie est difficile à établir et plusieurs hypothèses ont été émises, mais ce sont les autorités espagnoles (d'où le nom) qui ont déclaré ouvertement cette maladie puisque l'Espagne n'était pas un pays impliqué dans le conflit mondial ni assujetti au secret militaire.

6. La grippe asiatique

La grippe asiatique est une pandémie de grippe A (H2N2). Elle s'est répandue de 1956 à 1958 et ne s'est pas manifestée depuis 1968. Selon l'OMS, elle aurait causé la mort de 2 millions de personnes dans le monde. La grippe mène à une enflure pulmonaire puis à une pneumonie mortelle alors qu'elle débute par une fièvre de 3 jours sans complications apparentes. Les personnes à risque de développer des complications liées à cette maladie sont celles ayant des troubles cardiaques et les femmes enceintes de 6 à 9 mois de grossesse. La grippe asiatique éclate initialement au Japon. En longeant les routes et les voies maritimes, elle gagne l'Asie, les États-Unis et en 6 mois le globe entier est atteint. Elle fut la première pandémie de grippe qui a été observée et suivie par certains laboratoires de virologie.

7. La grippe de Hong Kong

La grippe de Hong Kong est causée par une souche réassortie H3N2 du virus H2N2 de la grippe A. Active de 1968 à 1970, cette grippe aurait tué environ un million de personnes dans le monde. La grippe gagne l'Asie et les États-Unis puis frappe l'Europe entière vers la fin de 1969. La vaccination contre la grippe H2N2 alors disponible pouvait atténuer environ 50% des cas confirmés de H3N2. Aux routes et aux voies maritimes, s'ajouteront les voies aériennes qui contribueront à la propagation du virus mondialement. Suite à cette 3e pandémie du 20e siècle, les systèmes de surveillance des pandémies sont alors renforcés. Les différents laboratoires d'observation des virus et de recherche médicale s'avancent en prédisant des retours possibles de pandémies de grippes environ tous les 10 ans.

8. Le sida

Le syndrome d'immunodéficience acquise (sida) a sévi en Afrique de 1920 à 1950. Le virus, en pleine mutation, se propagea alors dans le monde entier. En 1981, une agence en épidémiologie d'Atlanta annonce 5 cas d'une maladie des plus rares soit la pneumocystose présente à Los Angeles. À ce stade, il n'est pas encore question de sida. Les virologues étaient déjà au fait que ce rétrovirus avait été transmis à l'homme par des singes. Le VIH, virus responsable du sida chez l'humain, a été identifié vers les années 1983 par une équipe d'oncologues de l'Institut Pasteur, en France. Le sida se caractérise par plusieurs symptômes consécutifs de maladies causées par l'affaiblissement du système immunitaire déclenché par le VIH humain. La mort survient lorsque l'immunodépression est sévère, c'est-à-dire lorsque le système immunitaire n'a plus aucune défense et succombe à de graves maladies. Le VIH se transmet principalement par les rapports sexuels non protégés, par le sang (injections de drogues) et jusqu'en 1980 par transfusion sanguine chez les hémophiles. Il y a eu, entre 1981 et 2006, environ 25 millions de morts dus aux maladies en rapport avec le sida.

Ressources et références
Fièvre jauneOuvrir dans une nouvelle fenêtre
Organisation mondiale de la Santé (OMS)
CholéraOuvrir dans une nouvelle fenêtre
Organisation mondiale de la Santé (OMS)
Peste noireOuvrir dans une nouvelle fenêtre
Wikipédia
L'énigme de la grippeOuvrir dans une nouvelle fenêtre
Organisation mondiale de la Santé (OMS)
CholéraOuvrir dans une nouvelle fenêtre
Wikipédia
VIH/sidaOuvrir dans une nouvelle fenêtre
Organisation mondiale de la Santé (OMS)

Publication Index Santé : 2020-04-21

À lire sur Index Santé :
Index Santé propose :
Actualité santé :
Suivez-nous sur Facebook
Emplois en santé
Inscription
Chroniques santé :
Emplois en santé :
Suivez-nous Actualités, chroniques et services santé à découvrir au Québec sur la page Facebook Index Santé.Ouvrir dans une nouvelle fenêtre Suivez Index Santé sur Facebook
Emplois en santé Consultez les offres d'emploi du répertoire Index Santé. Des centaines d'offres à découvrir. Emplois santé
Temps d'attente Consultez les temps d'attente estimé dans les urgences des différents hôpitaux du Québec. Temps d'attente

Professionnels de la santé

Le répertoire Index Santé est un incontournable pour trouver rapidement des services en santé au Québec. Il offre aux professionnels de la santé une visibilité essentielle au développement de leur présence numérique. Vous œuvrez dans le domaine de la santé au Québec? Cliquez ici pour créer dès maintenant votre profil Index Santé.