•  Accueil » Chroniques santé » Famille, grossesse et nouveau-né » 5 conseils pour aider son enfant à dormir

5 conseils pour aider son enfant à dormir

La vie de parent, c'est souvent épuisant, alors il est important de bien se reposer la nuit. Il s'agit cependant d'une chose plus facile à dire qu'à faire, surtout si son enfant a de la difficulté à bien dormir. Voici quelques petits conseils pratiques afin de favoriser un meilleur sommeil chez l'enfant.

5 conseils pour aider son enfant à dormir

Tout parent a déjà passé une nuit blanche à consoler ou à essayer d'endormir son enfant. Quelques fois, ça va, mais plusieurs mauvaises nuits de suite peuvent sévèrement diminuer le moral, entraver la productivité et nuire à la santé. Voici 5 conseils afin de prendre la situation en mains et aider son enfant à mieux dormir.

1. Optimiser l'environnement de l'enfant pour favoriser le sommeil

La première chose à faire si l'enfant a de la difficulté à dormir est d'évaluer l'environnement dans lequel il dort. Est-ce que la lumière entre trop facilement dans la chambre? La fenêtre donne-t-elle sur une rue bruyante? Est-ce qu'il fait trop chaud ou trop froid dans la chambre?

Si la chambre de l'enfant n'est pas propice au sommeil, il se peut qu'il ait de la difficulté à s'endormir ou qu'il se réveille plus facilement. Il est judicieux d'installer dans la chambre de l'enfant des rideaux qui bloquent entièrement les rayons du soleil afin que la chambre soit la plus sombre possible. Une machine à « bruit blanc » (white noise) peut aussi aider en bloquant les bruits environnants qui peuvent réveiller l'enfant. Un « bruit blanc » est un bruit qui facilite l'endormissement en camouflant ou en réduisant d'autres bruits non désirés. Un bruit blanc peut être le son du vent qui souffle dans les branches, la pluie qui tombe sur une fenêtre, les remous d'une rivière, un ventilateur, etc.

Maintenir une température stable est une autre bonne façon d'aider son enfant à dormir. Une température entre 20 et 22 degrés Celsius est idéale pour les enfants, car elle permet de dormir confortablement, sans avoir trop chaud ou trop froid.

2. Établir une routine de dodo relaxante

Il est important de développer une bonne routine de dodo et de la maintenir le plus possible. Il faut commencer la routine à une heure similaire tous les jours en répétant toutes les étapes dans le même ordre. Une bonne routine de dodo peut ressembler à ceci : prendre le bain, brosser les dents, mettre le pyjama, lire une histoire, fermer la lumière et donner un dernier câlin. Avoir une routine stable où la détente est de mise aide l'enfant à tomber endormi une fois l'heure du coucher arrivée.

3. Maintenir des heures de sommeil stable

Les enfants dorment habituellement mieux lorsqu'ils suivent un horaire régulier. S'il se couche et/ou se lève à des heures différentes tous les jours, la qualité et la durée de leur sommeil pourraient en souffrir. Il faut donc éviter de varier les heures de coucher et de réveil de plus d'une heure d'un jour à l'autre. Cela inclut les journées de fin de semaine. Afin de maintenir des heures de dodo stables, mieux vaut éviter de faire des siestes trop tard dans la journée. Si l'enfant a plus de six ans, il ne devrait pas faire de sieste du tout. Sinon, il risque de ne pas être fatigué à l'heure du dodo et de s'endormir plus tard que prévu.

4. Éviter de stimuler l'enfant avant l'heure du coucher

Il est important d'éviter de stimuler son enfant quelques heures avant de se coucher. Il ne faut pas faire d'activité physique, utiliser des appareils électroniques ou jouer aux jeux vidéo dans l'heure qui précède l'heure du dodo. Si l'enfant a des devoirs, il vaut mieux les faire plus tôt dans la soirée que dans l'heure qui précède le coucher. Faire les devoirs ailleurs que dans la chambre est préférable afin que l'enfant n'associe pas son lieu de sommeil au travail.

5. Aller chercher de l'aide si nécessaire

Si malgré tous les trucs et conseils de base, l'enfant a toujours de la difficulté à s'endormir, mieux vaut ne pas attendre et aller chercher de l'aide. L'enfant, tout comme le parent a besoin de sommeil afin de bien fonctionner, alors il vaut la peine de demander un coup de pouce supplémentaire à un professionnel.

N'hésitez pas à en parler à un pédiatre ou à un médecin afin d'avoir des conseils et évaluer s'il y a quelque chose qui pourrait expliquer la difficulté de dormir de l'enfant. Le CLSC est une autre bonne ressource où demander de l'aide. Plusieurs autres professionnels de la santé, comme les psychoéducateurs, peuvent aussi aider les parents à favoriser le sommeil de leur enfant.

Sources et autres références
À lire sur Index Santé

Publication Index Santé : 2022-08-02

Index Santé propose :
Actualité santé :
Suivez-nous sur Facebook
Inscription
Emplois en santé
Chroniques santé :
Emplois en santé :
Suivez-nous Actualités, chroniques et services santé à découvrir au Québec sur la page Facebook Index Santé.Ouvrir dans une nouvelle fenêtre Suivez Index Santé sur Facebook
Emplois en santé Consultez les offres d'emploi du répertoire Index Santé. Des centaines d'offres à découvrir. Emplois santé
Taux d'occupation Consultez le taux d'occupation dans les urgences des différents hôpitaux du Québec. Temps d'attente
YouTube Suivez Index Santé sur YouTube pour des vidéos et des listes de lecture sur la santé.Ouvrir dans une nouvelle fenêtre Suivez Index Santé sur YouTube

Professionnels de la santé

Le répertoire Index Santé est un incontournable pour trouver rapidement des services en santé au Québec. Il offre aux professionnels de la santé une visibilité essentielle au développement de leur présence numérique. Vous œuvrez dans le domaine de la santé au Québec? Cliquez ici pour créer dès maintenant votre profil Index Santé.