•  Accueil » Outils santé » Actualité santé » Contrevenir à l'obligation de se mettre en quarantaine peut entraîner des pénalités sévères

Contrevenir à l'obligation de se mettre en quarantaine peut entraîner des pénalités sévères

Le gouvernement du Canada continue de déconseiller les voyages non essentiels et tient à rappeler aux voyageurs qui reviennent au pays qu'ils s'exposent à des pénalités sévères s'ils contreviennent à leur obligation de se mettre en quarantaine.

Contrevenir à l'obligation de se mettre en quarantaine peut entraîner des pénalités sévères
OTTAWA, ON, le 29 déc. 2020 /CNW/ - Les restrictions évoluent rapidement et peuvent être imposées avec très peu de préavis par certains pays. Les voyageurs pourraient être contraints de rester à l'extérieur du Canada plus longtemps que prévu.

Les mesures frontalières misent en place au Canada depuis mars 2020 fonctionnent. Comparativement à 2019, le volume de passagers est en baisse de 90 % dans les aéroports, et seulement 2 % des cas de COVID-19 au Canada sont le résultat de personnes ayant voyagé à l'extérieur du pays. La quarantaine de 14 jours fait en sorte que les mesures canadiennes sont parmi les plus robustes au monde.

Depuis mars 2020, davantage de personnel travaillent aux frontières. Aujourd'hui, plus de 180 agents de la santé publique se trouvent aux différents points d'entrée à l'échelle du pays. Le plan de quarantaine des voyageurs de retour au pays est vérifié. Plus de 4 600 appels sont faits quotidiennement pour s'assurer que les mesures obligatoires sont respectées et, le cas échéant, les cas sont renvoyés aux organismes d'application de la loi.

À ce jour, 98,8 % des 41 103 interventions policières ont convaincu les voyageurs de respecter les mesures. Toutefois, dans une minorité de cas, des avertissements verbaux (185), écrits (20), des contraventions (130) et des accusations criminelles (8) ont été nécessaires.

Le gouvernement du Canada continuera de modifier les mesures frontalières sur la base des faits et des données scientifiques. Un projet pilote est en cours en Alberta et des projets similaires sont en voie d'élaboration en Ontario et au Québec.

Citations

« La COVID-19 continue à mettre beaucoup de pression sur les travailleurs de la santé à l'échelle du pays. Nous devons tous éviter les voyages non essentiels et respecter l'obligation de se mettre en quarantaine au retour d'un voyage parce que c'est la meilleure façon de se protéger et de protéger nos proches et nos collectivités. Des renseignements sont fournis à l'arrivée au pays et des suivis sont fait; il n'y a aucune raison de ne pas respecter cette obligation. »

L'honorable Patty Hajdu
Ministre de la Santé


« Protéger la santé et la sécurité des Canadiens est notre priorité absolue. C'est la raison pour laquelle nous avons mis en place des mesures frontalières parmi les plus robustes au monde et que nous continuons de collaborer avec nos partenaires d'application de la loi provinciaux, territoriaux et locaux pour garantir que les voyageurs respectent les règles relatives à la mise en quarantaine. Nous continuerons d'évaluer les mesures en place et de faire l'essai de nouvelles méthodes pour protéger les Canadiens selon l'évolution mondiale de la situation. »

L'honorable Bill Blair
Ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile


Faits en bref

- Tous les voyageurs qui arrivent au Canada, peu importe leur pays d'origine ou leur mode de transport, doivent faire une auto-évaluation de symptômes de la COVID-19 à leur arrivée.

- Toute personne qui se présente à la frontière doit s'isoler pendant 14 jours si elle présente des symptômes de la COVID-19 ou se mettre en quarantaine pendant 14 jours si elle est asymptomatique, à moins d'une exemption (il y a des exemptions aux restrictions frontalières pour garantir que l'infrastructure et les services essentiels ainsi que les chaînes d'approvisionnement économiques demeurent fonctionnels).

- Les voyageurs arrivant au Canada doivent fournir des renseignements (renseignements sur les voyages, coordonnées, plan de mise en quarantaine, auto-évaluation de tout symptôme de la COVID-19) par voie électronique à l'aide de l'application ArriveCAN avant le décollage à destination du Canada. Les voyageurs doivent confirmer, dans les 48 heures suivant leur entrée au pays, qu'ils sont arrivés à l'adresse indiquée comme lieu de quarantaine ou d'isolement, et remplir une auto évaluation des symptômes chaque jour de la quarantaine ou de la période d'isolement. Les coordonnées des voyageurs sont également transmises au provinces et aux territoires aux fins d'application de la loi touchant la quarantaine.

Publication Index Santé : 2020-12-30 - Nombre de visites depuis la publication : 10469

À lire sur Index Santé :
Services Index Santé :
Actualité santé :
Inscription
Suivez-nous sur Facebook
Emplois en santé
Chroniques santé :
Emplois en santé :
Suivez-nous Actualités, chroniques et services santé à découvrir au Québec sur la page Facebook Index Santé.Ouvrir dans une nouvelle fenêtre Suivez Index Santé sur Facebook
Emplois en santé Consultez les offres d'emploi du répertoire Index Santé. Des centaines d'offres à découvrir. Emplois santé
Taux d'occupation Consultez le taux d'occupation dans les urgences des différents hôpitaux du Québec. Temps d'attente

Professionnels de la santé

Le répertoire Index Santé est un incontournable pour trouver rapidement des services en santé au Québec. Il offre aux professionnels de la santé une visibilité essentielle au développement de leur présence numérique. Vous œuvrez dans le domaine de la santé au Québec? Cliquez ici pour créer dès maintenant votre profil Index Santé.