Accueil » Chroniques santé » Vieillissement et personnes âgées » La ménopause

La ménopause

Mille et une questions ont été posées et plusieurs études ont été faites sur la ménopause. Encore aujourd'hui, il y a controverse sur le traitement de cette phase de vie pourtant naturelle et incontournable chez la femme.

La ménopause

La ménopause est une période durant laquelle certaines femmes éprouvent toutes sortes de malaises tout à fait normaux qu'elles ne peuvent tout simplement pas supporter si ceux-ci sont trop persistants et incommodants. Qu'en est-il vraiment de cette phase qui survient durant la vie d'une femme?

La définition de la ménopause est tout simplement la dernière menstruation naturelle d'une femme. Dans les faits, cette période s'échelonne sur plusieurs années durant lesquelles le système reproducteur de la femme décline. C'est la période contraire à la puberté durant laquelle ce même système reproducteur s'installe. Lorsque cette période survient, les ovaires (organes sexuels de la femme) commencent à ralentir la production d'ovules. L'ovulation se fait de plus en plus rare et le cycle menstruel disparaît peu à peu. Les ovaires cessent de produire les hormones telles que l'œstrogène, la progestérone ainsi que les androgènes.

L'âge de la ménopause

Tous ces changements peuvent survenir entre 40 et 60 ans. Certaines femmes ne ressentiront aucun changement, seulement l'arrêt des menstruations. Si les menstruations n'apparaissent plus durant une année, cela signifie alors qu'elles sont ménopausées. D'autres femmes par contre éprouveront des changements d'humeur, des bouffées de chaleur ou des règles irrégulières. En général, la ménopause naturelle se produit autour de la cinquantaine.

Certaines femmes peuvent subir, et ce, avant la quarantaine, une ménopause chirurgicale advenant un problème au niveau ovarien ou des règles. Cette intervention consiste à retirer les ovaires. N'ayant plus d'ovaires pour produire les hormones mentionnées plus haut, la femme ressentira alors à peu près les mêmes désagréments qu'une ménopause naturelle.

Vivre avec la ménopause

Durant le dernier siècle, l'espérance de vie d'une femme est passée d'environ 40 ans à près de 85 ans. À cette époque, la question de la ménopause ne se posait pas vraiment et les femmes acceptaient bien souvent cette période comme une réalité. Elles subissaient tout simplement cette situation. De nos jours, les femmes vivent presque une autre moitié de vie après leur ménopause.

Les femmes d'aujourd'hui ne sont nullement celles d'autrefois. Elles travaillent à l'extérieur, prennent soin de leur santé, de leurs proches, de leurs enfants, elles font de l'exercice et s'adonnent à plusieurs passe-temps. Il est donc normal que la ménopause suscite de nos jours plusieurs questions et les femmes veulent savoir ce qui se passe dans leurs corps durant cette période. Elles ne veulent pas être ralenties ou incommodées par toutes sortes de symptômes qui pourraient les limiter dans leurs activités. C'est pourquoi elles s'informent sur des solutions, l'hormonothérapie de substitution (HTS) en est un exemple, mais elles veulent un soulagement spécifique pour elle-même, car chaque femme vit cette période différemment.

Diminution des effets de la ménopause

La femme mettra toutes les chances de son côté afin de limiter les désagréments de cette période. Plus elles surveillent leur alimentation et font de l'exercice, plus elles éviteront les impacts négatifs du stress. On notera également une diminution du tabagisme et de la consommation d'alcool chez les femmes plus actives et un maintien ou une tendance vers un poids santé. Pour éviter ou diminuer les bouffées de chaleur, les aliments gras, la caféine et les aliments épicés doivent être bannis de l'alimentation. Il est aussi prouvé que le chocolat et le fromage peuvent augmenter les bouffées de chaleur.

Durant la période de la ménopause, beaucoup de femmes éprouvent des difficultés à dormir. La qualité du sommeil n'est plus la même. Plusieurs fois durant la nuit, la femme en période de ménopause peut s'éveiller sans pouvoir se rendormir. Les bouffées de chaleur et les sueurs nocturnes sont les principales causes de ce changement. Il en résulte ainsi une fatigue et une irritabilité tout au long de la journée. Il est possible de diminuer la présence de ces symptômes en dormant à des heures régulières, en faisant de l'exercice vers la fin de la journée ou en début de soirée, en éliminant le café à partir du début de l'après-midi et en favorisant la détente dans la soirée.

En adoptant un mode de vie sain, elles préviendront ainsi le risque de maladies cardiovasculaires et de l'ostéoporose auxquels elles sont plus exposées après la ménopause. L'hormonothérapie, selon certaines études, peut apporter une certaine protection et réduire les symptômes désagréables.

Le rôle des hormones

Les hormones ont un rôle essentiel dans le corps. Elles orchestrent plusieurs fonctions dont la puberté, les menstruations, l'ovulation, les grossesses, la protection des os, la température du corps et une protection au niveau cardiovasculaire. La glande qui dirige les hormones et qui régit la libération de celles-ci se nomme l'hypophyse et elle est située à la base du cerveau. Le déséquilibre hormonal présent durant la ménopause entraîne chez certaines femmes des bouffées de chaleur. Le thermostat interne est tout simplement déréglé, ce qui entraîne une perturbation du sommeil et des changements au niveau du vagin (sècheresse vaginale).

L'hormonothérapie substitutive (HTS)

L'hormonothérapie substitutive (HTS) est la prise quotidienne d'un comprimé renfermant deux hormones synthétiques soit la progestérone et l'œstrogène pour une période plus ou moins longue selon chaque femme. Cette gélule remplacera les hormones manquantes lorsque la femme sera ménopausée. Elle éliminera par le fait même tous les inconvénients reliés à cette étape de vie et rendra cette période plus facile et procurera à la femme de l'énergie, un meilleur sommeil et stabilisera son humeur. De plus, certaines études ont démontré que l'œstrogène aide la femme à maintenir une bonne masse osseuse et la protège aussi contre les maladies coronariennes.

Cependant, l'HTS est très controversé. Plusieurs études ont été faites sur cette thérapie et chaque femme doit bien s'informer et en discuter longuement avec son médecin afin de prendre une décision éclairée sur cette thérapie de substitution. Certaines études indiquent une augmentation du cancer du sein pour les femmes ayant des antécédents familiaux à ce niveau.

Changements importants dans le mode de vie

La période de la ménopause ne comporte pas seulement des changements physiques pour la femme, elle apporte aussi un changement de vie. Elles se sentent plus libres, elles doivent orienter leur vie différemment, établir de nouvelles priorités, avoir de nouvelles activités adaptées pour poursuivre sainement la deuxième moitié de leur vie. C'est donc toute une étape à franchir et elles veulent se sentir bien. Pour diminuer les symptômes de la ménopause, comme les bouffées de chaleur, il est important de mentionner que certains éléments déclencheurs sont à éviter comme la consommation d'alcool, la nicotine, les aliments épicés, la caféine et les aliments gras.

Il est primordial pour la femme durant cette période qu'elle consulte régulièrement son médecin de famille qui saura comment aider celle-ci à vivre cette étape en prescrivant, au besoin, l'hormonothérapie spécialement adaptée. Cependant, certaines femmes choisiront de ne pas prendre d'hormones de substitution, ce qui est tout à fait légitime. En gardant une bonne hygiène de vie, il sera tout à fait possible d'atténuer certains inconforts de la ménopause. Demeurer active le plus possible, faire des choses que l'on aime, bien se reposer et éviter d'être stressée inutilement sont quelques moyens efficaces de diminuer les impacts de la ménopause.

En parler à son médecin

Il est important de mentionner que durant cette période les femmes ne doivent pas hésiter à parler de tout ce qui les inquiète, des changements qu'elles observent et surtout de s'adresser à des professionnels de la santé qui sauront apporter une solution et un soulagement à tous ces petits inconvénients qui disparaîtront heureusement dans un délai plus ou moins long.

Devant l'incertitude de la prise d'hormones, ne restez pas dans l'ambiguïté. Documentez-vous et questionnez votre médecin, il existe aussi des groupes de soutien dans les CLSC permettant aux femmes de se réunir et d'échanger sur la ménopause ou sur d'autres problèmes d'ordre moral ou physique.

Publication Index Santé : 2015-04-17

Index Santé vous suggère
Emplois en santé
Suivez-nous sur Facebook
Inscription