Accueil » Chroniques santé » Carrières et professions en santé » Le chirurgien plasticien

Le chirurgien plasticien

Pour la plupart des gens, une chirurgie plastique est synonyme uniquement de chirurgie esthétique. Les interventions du chirurgien plasticien consistent également à reconstruire et à corriger certaines parties du corps humain affectées par une malformation ou un accident.

Le chirurgien plasticien

Dans les hôpitaux du Québec et du Canada, le chirurgien plasticien est indispensable. Il intervient auprès des grands brûlés, des personnes ayant subi des ablations corporelles (cancer du sein cancer de la peau), des personnes ayant des malformations congénitales ou même auprès de personnes nécessitant une reconstruction de la boîte crânienne. Grâce au travail et à l'expertise du chirurgien plasticien, ces personnes dans le besoin peuvent retrouver leurs fonctions et bénéficier d'une amélioration de leur apparence physique.

Le spécialiste en chirurgie plastique

Le chirurgien plasticien doit posséder un diplôme reconnu du Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada. Il peut l'obtenir également de l'Association des spécialistes en chirurgie plastique et esthétique du Québec. Sa formation lui confère des études complètes en médecine en plus de cinq années d'études dans la pratique de la chirurgie plastique. Il obtient sa certification après avoir réussi avec mention des examens très stricts du Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada.

Le chirurgien plasticien est formé à la base pour les interventions de reconstruction d'une ou de plusieurs parties de l'anatomie. La réalisation des reconstructions anatomiques est étroitement liée à son art et sa maîtrise de l'esthétisme. Il est hautement spécialisé dans les deux pratiques. L'ensemble de son travail doit respecter l'apparence naturelle des formes du corps humain. Sa technique exige une précision et une acuité visuelle parfaites. Son objectif est d'obtenir, dans la mesure du possible, un résultat final digne des plus hautes exigences de sa profession.

Ce qu'il faut savoir avant de subir une chirurgie

La chirurgie plastique fait l'objet d'une pratique très répandue. Il faut considérer que toute intervention chirurgicale comporte un pourcentage de risques. Les résultats peuvent ne pas être à la hauteur des attentes ou peuvent présenter quelques petites imperfections ou complications. Avant de prendre la décision de recourir à la chirurgie plastique, il est recommandé d'avoir un bilan de santé complet de son médecin de famille. La deuxième étape, et non la moindre, sera le choix du chirurgien plasticien.

Choisir un chirurgien plasticien

Il est primordial de prendre le temps et l'énergie nécessaire afin de bien choisir son chirurgien plasticien. La première démarche sera de choisir parmi la liste du Collège des médecins du Québec ou de la Société Canadienne des chirurgiens plasticiens. On s'assure ainsi que le chirurgien détient son permis de pratique et qu'il est exempt de toutes poursuites ou plaintes. Une fois le choix déterminé, il est recommandé de prendre des références et de s'informer du taux de réussite des interventions pratiquées antérieurement par ce chirurgien.

Un climat de confiance doit exister entre le patient et son chirurgien plasticien. Il sera ainsi plus facile pour le patient de bien s'informer des risques et de s'assurer d'un suivi advenant une complication. Un chirurgien plasticien ne peut garantir en aucun cas un taux de réussite à 100 %. Il faut se méfier de cette allégation puisque toute chirurgie comporte un facteur de risque non négligeable. Vous pouvez consulter le site de l'Association des spécialistes en chirurgie plastique et esthétique du Québec pour en connaître davantage sur la chirurgie plastique et le rôle du chirurgien plasticien.

Publication Index Santé : 2015-06-15

Index Santé vous suggère
Inscription
Suivez-nous sur Facebook