Accueil » Chroniques santé » Exercice et perte de poids » Coeur de femme : risques cardiovasculaires

Coeur de femme : risques cardiovasculaires

Les maladies cardiovasculaires sont une des principales causes de décès des Canadiennes.

Coeur de femme : risques cardiovasculaires

Beaucoup de femmes ignorent encore qu'elles peuvent être à risque de maladies cardiovasculaires (maladies du cœur et accidents vasculaires cérébraux ou AVC). Cette menace ne concerne pas seulement les hommes!

En effet, la plupart des femmes présentent au moins un facteur de risque (condition augmentant les probabilités d'avoir la maladie). Les facteurs de risque de maladies cardiovasculaires sont essentiellement les mêmes pour les hommes et les femmes. Toutefois, certaines conditions uniques aux femmes (œstrogènes, utilisation de contraceptifs oraux, grossesse et ménopause ) peuvent avoir une influence sur leur risque cardiovasculaire. Par exemple, les estrogènes naturellement produits par la femme avant la ménopause auraient un certain effet protecteur. Ceci expliquerait, du moins en partie, l'augmentation du risque cardiovasculaire associé à cette période de la vie féminine. Si l'utilisation de l'hormonothérapie à des fins de prévention des maladies cardiovasculaires reste controversée, son utilisation pour soulager les symptômes associés à la baisse hormonale de la ménopause est reconnue (bouffées de chaleur, sécheresse vaginale, insomnie, irritabilité, douleurs articulaires, etc.)

Les facteurs de risque communs aux deux sexes sont l'hypercholestérolémie, l'hypertension, l'obésité et la sédentarité. Cependant, certaines conditions telles que le syndrome métabolique (combinaison de tour de taille augmenté, hypertension, diabète et hypertriglycéridemie), le stress, la dépression, le tabagisme et la baisse hormonale postménopausique ont un impact plus significatif chez les femmes que chez les hommes.

Évidemment, les symptômes classiques de douleur et de sensation de pression thoraciques peuvent survenir autant chez les femmes que chez les hommes. Toutefois, les femmes présentent plus souvent des symptômes atypiques tels que des inconforts diffus au cou, à l'épaule ou au haut de l'abdomen, une sensation de souffle court, des nausées, des vomissements, de la transpiration ou une fatigue inhabituelle. La différence dans la symptomatologie réside principalement dans le fait que la microcirculation (les petits vaisseaux) du cœur est plus souvent atteinte dans le cas des femmes. En cas de doute, il serait prudent de consulter votre médecin afin d'obtenir une évaluation détaillée de votre condition.

En conclusion, les conseils déjà bien connus comme l'exercice quotidien, le maintien d'un poids santé, un régime faible en gras saturés et en sel et l'arrêt du tabac peuvent aider à réduire votre risque personnel de développer des maladies cardiovasculaires. Il est important de vous y mettre dès maintenant afin que ces habitudes deviennent un mode de vie pour vous et pour votre famille!

Fiche Index Santé : Gynécologie-obstétrique privée à Laval

Publication Index Santé : 2015-06-17

Index Santé vous suggère
Inscription
Suivez-nous sur Facebook