Accueil » Chroniques santé » Médecine alternative » Qu'est-ce que la médecine traditionnelle chinoise?

Qu'est-ce que la médecine traditionnelle chinoise?

La médecine traditionnelle chinoise existe depuis des millénaires. Sa philosophie est basée sur une théorie bien spécifique selon laquelle tous les éléments de l'univers sont reliés et interagissent ensemble.

Qu'est-ce que la médecine traditionnelle chinoise?

La médecine traditionnelle chinoise est un système qui englobe des théories et des pratiques démontrant que la santé de l'être humain est étroitement reliée à un ensemble indissociable soit le physique, le psychique et l'environnement. Selon la médecine chinoise, plusieurs facteurs externes et internes peuvent influencer la santé de l'homme. L'objectif de cette médecine est de maintenir l'harmonie dans toutes les sphères qui gravitent autour de l'être humain.

Les disciplines de la médecine traditionnelle chinoise

Un « docteur en médecine chinoise » est formé pour pratiquer les 5 disciplines suivantes : l'acupuncture, la pharmacopée chinoise (les herbes médicinales), la diététique chinoise, les techniques de massages et les exercices énergétiques (Qi Gong et Tai Chi). Toutes ces disciplines sont des traitements utilisés selon chaque cas pour prévenir, traiter et maintenir une bonne santé globale chez l'être humain.

Les personnes formées pour pratiquer toutes ces disciplines portent donc le nom de « docteur en médecine traditionnelle chinoise ». Par contre, il est possible d'obtenir une formation dans une ou plusieurs disciplines. Le praticien portera alors le titre de la ou les disciplines pour lesquelles il a été formé, par exemple « médecin en acupuncture », « médecin en pharmacopée chinoise », etc. Ne pas oublier qu'au Québec, ces titres ne sont pas reconnus et que le terme « médecin » est réservé aux professionnels de la santé membre du Collège des médecins du Québec seulement.

Le Qi, le Ying et le Yang

Parmi les traitements utilisés, le Qi, le Ying et le Yang sont des exercices énergétiques souvent complémentaires et faisant partie intégrante de la médecine chinoise. Le Qi est la grande force énergétique circulant dans tout l'univers. Elle assure la circulation des électrons dans les atomes et elle permet le développement des cellules de tous les êtres vivants. Pour les humains, cette énergie (courant électrique parcourant le corps) est vitale et est responsable de toutes les fonctions organiques et mentales. Le Qi circule dans le corps sur des circuits nommés méridiens sur lesquels les points d'acupuncture sont positionnés. La moindre perturbation interne ou externe peut entraîner un déséquilibre fonctionnel.

Le Ying et le Yang sont deux forces opposées qui se complètent et dépendent l'une de l'autre. Le Ying représente les forces passives comme l'ombre, la froideur, l'humidité et les profondeurs tandis que le Yang représente les forces actives comme la lumière, la chaleur et la sécheresse. Ces deux forces se retrouvent partout dans l'univers comme dans la nature qui, pour son équilibre et sa croissance, a besoin de ces deux forces. Il en va de même pour l'être humain qui a besoin de forces passives et actives afin de maintenir un bon équilibre. Une absence de l'une ou de l'autre de ces forces déstabilise l'harmonie et provoque l'apparition de symptômes. Par exemple, un manque de soleil et de lumière affectera la santé d'un individu.

Une question d'équilibre

La médecine traditionnelle chinoise vise à maintenir une bonne santé et prévenir les maladies. Elle cible plusieurs maladies aiguës ou chroniques (problèmes de peau, de la digestion, de la respiration, neurologiques, hormonaux, etc.) ainsi que certaines infections et des problèmes d'ordre émotif. Le praticien en médecine traditionnelle chinoise ne pose aucun diagnostic. Par des observations, des palpations et des questions, il cherche la provenance du déséquilibre de son patient (observation de l'apparence physique comme un teint pâle, une chevelure terne, des ongles mous et cassants, une langue blanchâtre, un manque de sommeil ou d'appétit, etc.)

Les éléments de l'environnement comme la chaleur, la sécheresse, l'humidité et la froideur sont aussi des facteurs externes à considérer. Les facteurs internes englobent les états émotifs (colère, chagrin, tristesse, peur, etc.) Un déséquilibre alimentaire et des pratiques sexuelles déficientes peuvent aussi faire partie des causes de maladies. Le praticien prend le pouls de son patient à différents endroits sur le corps et questionne celui-ci sur les symptômes ressentis et sur les maladies présentes dans sa famille.

Techniques d'intervention

Selon les principes fondamentaux de sa pratique et selon les observations recueillies chez son patient, le praticien pourra détecter des blocages ou des tensions pouvant obstruer la circulation du flux énergétique (Qi). Il sera en mesure de prescrire un traitement approprié comme des traitements d'acupuncture, une diète spéciale ou des séances d'exercices (Tai Chi, Qi Gong, etc.)

Une philosophie en harmonie avec la nature

Le praticien en médecine traditionnelle chinoise observe l'être humain dans son ensemble et considère que tout ce qui l'entoure a une influence positive ou négative sur sa santé. La capacité de l'être humain à s'adapter à toutes les interactions autour de lui est synonyme d'équilibre. Pour augmenter cette capacité d'adaptation, l'être humain doit adopter un mode de vie sain sur le plan physique et psychique. Il doit également être conscient qu'il fait partie de l'univers et que plusieurs facteurs externes ont une influence sur sa santé. La philosophie orientale et ses pratiques peuvent permettre à l'homme de mieux se connaître et possiblement vivre plus harmonieusement tout au long de sa vie.

Publication Index Santé : 2017-10-30

Index Santé vous suggère
Inscription
Suivez-nous sur Facebook