Accueil » Chroniques santé » Vieillissement et personnes âgées » Comment se déroule une journée en CHSLD

Comment se déroule une journée en CHSLD

L'inconnu et le manque d'informations sont souvent à l'origine des inquiétudes quant au fait de demeurer en CHSLD. Connaître le déroulement d'une journée en CHSLD peut s'avérer très rassurant pour le futur résident, mais aussi pour sa famille

Comment se déroule une journée en CHSLD

Voir un parent s'installer en CHSLD n'est jamais facile. Cependant, il s'agit souvent pour ces personnes de la meilleure démarche afin d'assurer leur sécurité et de recevoir des soins appropriés. L'inconnu et le manque d'informations sont souvent à l'origine d'une certaine inquiétude quant au fait de demeurer en CHSLD. Connaître le déroulement d'une journée en CHSLD peut s'avérer très rassurant pour le futur résident, mais aussi pour sa famille. Voici un portrait général d'une journée type en CHSLD. À noter que les informations qui suivent peuvent varier d'une résidence à l'autre.

Début de la journée

En CHSLD, la journée du personnel commence très tôt! En fait, il existe bien sûr de personnel de nuit sur place 24 heures sur 24, mais c'est souvent l'infirmière qui est la première le matin à voir les résidents qui ont besoin d'une prise de sang, d'un changement de pansements ou de prendre des médicaments. Elle doit parfois sortir de leur sommeil certaines personnes qui dorment, mais cela est nécessaire afin de leur apporter les soins appropriés. Bien souvent, ces résidents peuvent poursuivre leur sommeil encore quelque temps après le départ de l'infirmière.

Un peu plus tard en matinée, les préposés aux bénéficiaires s'occupent des résidents qui sont déjà éveillés. Ces derniers respectent autant que possible le sommeil des autres. Les préposés sont généralement en équipe de deux afin d'assurer le bon déroulement de leur travail. Tôt le matin, c'est le temps de dispenser les soins hygiéniques à tous les résidents avant le petit déjeuner. Une aide est apportée aux résidents qui ont de la difficulté, par exemple, à se brosser les dents ou à manger seul.

Par la suite, les membres du personnel effectuent des tâches variées dont l'aide pour l'habillement, le ramassage des cabarets du petit déjeuner et le ménage de la chambre. Un chef de service s'assure de la bonne logistique de toutes ces tâches. Une fois cette période terminée, les résidents peuvent circuler et se rassembler dans les différentes aires assignées de leur étage.

Activités en matinée

En matinée et selon la journée de la semaine, les résidents peuvent participer à différentes activités et jeux (cinéma, jeux de cartes, bingo, jeu de raquette, etc.), se recueillir à la chapelle pour une messe ou encore discuter entre eux. Au midi, les repas sont élaborés par une nutritionniste selon les exigences médicales et la capacité de mastiquer et de déglutir de chacun.

Visites et rendez-vous en après-midi

Durant l'après-midi, plusieurs résidents aiment se reposer dans leur chambre tandis que d'autres reçoivent des visites, se promènent soit à l'intérieur ou à l'extérieur du bâtiment (sous surveillance), discutent entre eux ou font des activités avec une bénévole. Les parents et les amis peuvent en tout temps rendre des visites. C'est aussi généralement la période pour les rendez-vous avec les différents professionnels de la santé comme des ergothérapeutes, des médecins ou des travailleurs sociaux.

Détente en fin de soirée

Les préparatifs pour le repas du soir débutent généralement aux alentours de 16 h 30. Ainsi, les résidents ont amplement le temps de manger à leur rythme. Comme le niveau de fatigue et les heures de sommeil varient d'un résident à l'autre, les préparatifs pour la nuit débutent vers 18 h. Pour les autres résidents, il est possible de vaquer à diverses occupations comme la lecture, regarder la télévision, discuter paisiblement avec d'autres résidents ou tout simplement relaxer jusqu'à ce que le sommeil s'installe.

En plus des repas, il faut souligner que 3 collations par jour sont offertes aux résidents. La distribution des médicaments se fait de façon régulière selon les heures convenues et en fonction des besoins de chacun des résidents. Cette routine quotidienne possède plusieurs avantages. Elle favorise une ambiance sécuritaire et prévisible tout en incitant les résidents à garder leur autonomie respective et en socialisant avec les autres résidents ainsi qu'avec le personnel.

Pour en savoir plus

Pour en savoir davantage sur ce sujet, nous vous invitons à consulter l'article intitulé « Une journée en CHSLD » paru en 2017 par Le Bel Âge. Il s'agit du récit d'une journaliste ayant passé 24 heures dans un CHSLD au côté des résidents. Pour aller plus loin, vous pouvez aussi consulter le mémoire intitulé « Les conditions de vie des adultes hébergés en centre d'hébergement et de soins de longue durée » publié en 2014 par l'Ordre des infirmiers et infirmières du Québec.

Publication Index Santé : 2012-12-01

Index Santé vous suggère
Inscription
Suivez-nous sur Facebook