•  Accueil » Outils santé » Actualité santé » Près de la moitié des Canadiens en télétravail s'inquiètent de contracter la COVID-19 à leur retour au bureau

Près de la moitié des Canadiens en télétravail s'inquiètent de contracter la COVID-19 à leur retour au bureau

Une nouvelle étude peut aider les employeurs à appuyer leurs équipes pendant leur réflexion sur l'avenir du travail.

Près de la moitié des Canadiens en télétravail s'inquiètent de contracter la COVID-19 à leur retour au bureau
WINNIPEG, MB, le 29 juin 2021 /CNW/ - Alors que de plus en plus d'entreprises canadiennes réfléchissent à l'avenir du travail, Stratégies en milieu de travail sur la santé mentale, gracieuseté de la Canada Vie, publie une nouvelle étude montrant que, malgré l'augmentation de la vaccination, 46 % des Canadiens en télétravail sont inquiets de la menace du virus s'ils retournent au bureau.

Les employés craignent toujours la COVID

« Beaucoup de Canadiens ont sans doute hâte de revenir à une nouvelle normalité, à mesure que les vaccins sont administrés et que la pandémie s'atténue », commente Mary Ann Baynton, directrice de la collaboration et de la stratégie, Stratégies en milieu de travail pour la santé mentale. « Mais pour ceux qui travaillent de la maison, cette transition s'accompagne de préoccupations nouvelles et uniques, car ils sont plus isolés et ont pu limiter leur exposition au virus pendant longtemps. Les employeurs doivent comprendre ce qui inquiète les membres de leurs équipes afin de pouvoir les appuyer efficacement pendant cet ajustement important. »

Alors, que doivent faire les employeurs pour répondre à la crainte persistante de la COVID-19 pendant que leurs organisations s'adaptent? Selon Mme Baynton, la communication et la collaboration avant le retour au travail sont essentielles :

1- Reconnaissez que le retour au travail peut être stressant pour certains et stimulant pour d'autres. Validez la gamme d'émotions qui accompagnent ce processus.

2- Demandez aux employés quelles mesures particulières l'organisation peut prendre pour les aider à s'adapter à la situation et à se sentir en sécurité.

3- Communiquez clairement comment et quand vous allez mettre en œuvre ces mesures. Et demandez à nouveau si des difficultés sont prévues une fois que vous les aurez mises en œuvre.

4- Expliquez que les premières semaines pourraient être épuisantes, puisque tout le monde doit s'adapter à une nouvelle normalité.

La crainte de contracter la COVID l'emporte sur les autres inquiétudes liées au retour au bureau
Étonnamment, alors que près de la moitié des répondants indiquent qu'ils s'inquiètent de contracter la COVID-19 à leur retour au bureau, les préoccupations au sujet d'autres éléments de cette transition sont beaucoup moins grandes. Lorsqu'on leur a demandé quelle était leur principale inquiétude liée au retour au bureau :

- Seulement 10 % des répondants ont affirmé être préoccupés par l'atteinte d'un nouvel équilibre travail-vie personnelle

- 9 % ont indiqué être angoissés à l'idée de faire la navette entre leur domicile et leur bureau

- Moins de 1 % ont déclaré que leur principale préoccupation est l'impact que leur retour au travail aurait sur leurs enfants

« Lorsque nous avons entrepris de réaliser ce sondage, nous entendions des commentaires anecdotiques de la part d'amis, de membres de la famille et de collègues qui sont actuellement en télétravail : ils redoutaient les trajets, l'adaptation à la routine de travail ou la perte du temps qu'ils passent avec leur famille. Nous nous attendions à ce que ces préoccupations l'emportent sur la peur du virus, maintenant que les vaccins sont en cours de distribution », explique Mme Baynton. « Nous avons été étonnés de constater que les inquiétudes sont encore davantage axées sur le virus plutôt que sur le changement de routine. »

Les jeunes Canadiens et les Canadiens plus âgés sont tout aussi inquiets au sujet du virus

D'autres résultats pertinents montrent que, en ce qui concerne l'angoisse liée au virus, les Canadiens de tous les âges sont affectés :

- En règle générale, les Canadiens de 18 à 34 ans sont les plus angoissés (33 %, comparativement à 22 % des Canadiens de 55 ans et plus)

- Les jeunes Canadiens se déclarent aussi plus souvent dépressifs (23 %, comparativement à seulement 11 % des Canadiens de 55 ans ou plus)

- Toutefois, la crainte de contracter le virus semble avoir des répercussions négatives semblables sur la santé mentale de tous les Canadiens (42 % des plus jeunes Canadiens et 35 % des Canadiens plus âgés)

Ces résultats révèlent que les employeurs devraient reconnaître que les employés de toutes les tranches d'âge peuvent encore craindre de contracter la COVID-19 lorsqu'ils retourneront sur le lieu de travail.

Le sondage a permis de recueillir les réponses de 1 120 adultes canadiens qui travaillent de la maison pendant la pandémie (à l'exception des résidents des Territoires du Nord-Ouest). La marge d'erreur est de 2,9 %. Parmi ces répondants, 608 ont répondu à des questions ouvertes sur les angoisses précises liées au retour au travail.

Publication Index Santé : 2021-06-29 - Nombre de visites depuis la publication : 9942

À lire sur Index Santé :
Services Index Santé :
Actualité santé :
Emplois en santé
Suivez-nous sur Facebook
Inscription
Chroniques santé :
Emplois en santé :
Suivez-nous Actualités, chroniques et services santé à découvrir au Québec sur la page Facebook Index Santé.Ouvrir dans une nouvelle fenêtre Suivez Index Santé sur Facebook
Emplois en santé Consultez les offres d'emploi du répertoire Index Santé. Des centaines d'offres à découvrir. Emplois santé
Taux d'occupation Consultez le taux d'occupation dans les urgences des différents hôpitaux du Québec. Temps d'attente

Professionnels de la santé

Le répertoire Index Santé est un incontournable pour trouver rapidement des services en santé au Québec. Il offre aux professionnels de la santé une visibilité essentielle au développement de leur présence numérique. Vous œuvrez dans le domaine de la santé au Québec? Cliquez ici pour créer dès maintenant votre profil Index Santé.