•  Accueil » Outils santé » Actualité santé » Renforcer les soins primaires : la clé de la reconstruction du système de soins de santé défaillant du Canada

Renforcer les soins primaires : la clé de la reconstruction du système de soins de santé défaillant du Canada

Une nouvelle recherche de l'Institute of Health Policy, Management and Evaluation de l'Université de Toronto révèle que le renforcement des soins primaires réduirait la pression sur d'autres secteurs de notre système de santé, notamment dans nos hôpitaux surchargés et auprès de nos travailleurs de la santé.

Renforcer les soins primaires : la clé de la reconstruction du système de soins de santé défaillant du Canada
TORONTO, le 16 nov. 2022 /CNW/ - Un nouveau rapport sur la durabilité et la résilience du système de santé du Canada a mis en lumière la défaillance du modèle de soins de santé actuel. En effet, il n'est pas en mesure d'apporter les changements nécessaires pour relever les défis d'aujourd'hui et il ne résistera pas à la prochaine crise.

Le rapport Durabilité et résilience dans le système de santé canadien a été rédigé par l'Institute of Health Policy, Management and Evaluation (IHPME) de l'Université de Toronto dans le cadre d'une nouvelle initiative de recherche avec le Partenariat pour la durabilité et la résilience des systèmes de santé (PHSSR), le fruit d'une collaboration mondiale entre des organisations universitaires, non gouvernementales, des sciences de la vie, des soins de santé et des entreprises. Cette étude canadienne s'inscrit parmi plus de 20 études, en cours ou terminées, menées dans plus de 20 pays, dont l'Angleterre, la France et l'Allemagne.

Tirant parti d'un cadre élaboré par la London School of Economics and Political Science, le rapport cible les forces, les faiblesses, les possibilités et les risques du système de soins de santé canadien dans sept domaines clés : la gouvernance, le financement et la main-d'œuvre du système de santé, les médicaments et la technologie, la prestation des services de santé, la santé de la population et la durabilité de l'environnement.

Selon le rapport, l'un des secteurs nécessitant une révision immédiate est le système de soins primaires du Canada. La réforme de notre façon de gouverner, de financer et d'organiser les soins primaires et l'investissement dans des modèles de soins primaires basés sur le travail d'équipe peuvent améliorer l'accès aux services intégrés de soins de santé préventifs, diagnostiques, curatifs et palliatifs. Ces mesures pourraient également améliorer considérablement la qualité des soins, accroître l'efficacité, réduire les temps d'attente et améliorer les résultats pour les patients. 

« Notre système de santé est une relique des années 1960. Les besoins des patients canadiens et des professionnels de la santé qui les prennent en charge ont évolué », a déclaré Sara Allin, chercheuse principale et professeure agrégée à l'IHPME de l'Université de Toronto. « De nombreux Canadiens ne peuvent pas accéder aux soins primaires et les listes d'attente pour les spécialistes sont trop longues, ce qui signifie que de nombreux patients sont beaucoup plus malades lorsqu'ils ont enfin accès à des soins. Nos hôpitaux sont devenus un filet de sécurité coûteux et surchargé pour ceux qui n'ont pas accès rapidement à des soins. Le système de santé canadien actuel n'est pas viable. »

Investir dans des soins primaires multidisciplinaires basés sur le travail d'équipe et permettre aux professionnels d'exercer pleinement leur champ d'activité pourrait alléger le fardeau des autres secteurs du système et améliorer la qualité des soins aux Canadiens. Dans le cadre d'un modèle de prestation des soins de santé basé sur le travail d'équipe, de nombreux professionnels de la santé, comme des médecins de famille, des infirmières, des diététistes, des travailleurs sociaux et autres, travaillent ensemble dans un même cadre pour répondre aux besoins uniques de chaque patient. Il a été démontré que les modèles de soins primaires basés sur le travail d'équipe réduisent les hospitalisations et les visites dans les services d'urgence pour les personnes atteintes de maladies chroniquesi. De plus, les professionnels peuvent participer à la coordination des soins de leurs patients pendant qu'ils naviguent dans le système de santé.

Le rapport souligne aussi la nécessité de mettre en œuvre immédiatement une stratégie pancanadienne en matière de données sur la santé, y compris une base de données des ressources humaines en santé au Canada, car les données sociales et de santé actuellement utilisées pour éclairer la prise de décisions stratégiques sont fragmentées, difficiles d'accès pour les chercheurs et les décideurs et incohérentes à l'échelle du pays. En fait, les lacunes dans les stratégies, les projections et les données sur la main-d'œuvre en santé ont considérablement limité la capacité du Canada à prendre les mesures nécessaires face aux défis sans précédent sur le plan des ressources humaines en santé tout au long de la pandémie.

« Compte tenu de la crise actuelle des soins de santé et de la nécessité manifeste de prendre des mesures de toute urgence, et considérant à quel point il est difficile d'apporter des changements majeurs, j'espère que tous les intervenants de notre écosystème de soins de santé pourront collaborer à la création de solutions pour s'assurer que notre système est en mesure de répondre aux besoins d'aujourd'hui et de résister aux enjeux et aux stress futurs à long terme », a conclu la professeure Sara Allin. « Dans l'état actuel des choses, nous ne serons certainement pas en mesure d'affronter la prochaine crise. »

En plus des défis actuels et des urgences de santé publique, la pandémie a également accentué la vulnérabilité des systèmes de santé à d'autres bouleversements, comme les catastrophes météorologiques ou climatiques, les conflits et d'autres crises. Ces résultats soulignent l'importance d'investir dans les soins primaires et de mettre en œuvre une stratégie pancanadienne en matière de données sur la santé afin de mieux positionner le système de santé pour les crises actuelles et futures.

Établi en 2020, le PHSSR travaille au niveau local avec des experts universitaires, des gouvernements, des décideurs et d'autres intervenants pour renforcer les connaissances et guider l'action par le biais de rapports de recherche qui offrent des recommandations politiques fondées sur des données probantes pour améliorer la durabilité et la résilience des systèmes de santé.

Publication Index Santé : 2022-11-16 - Nombre de visites depuis la publication : 5533

À lire sur Index Santé :
Services Index Santé :
Actualité santé :
Suivez-nous sur Facebook
Inscription
Emplois en santé
Chroniques santé :
Emplois en santé :
Suivez-nous Actualités, chroniques et services santé à découvrir au Québec sur la page Facebook Index Santé.Ouvrir dans une nouvelle fenêtre Suivez Index Santé sur Facebook
Emplois en santé Consultez les offres d'emploi du répertoire Index Santé. Des centaines d'offres à découvrir. Emplois santé
Taux d'occupation Consultez le taux d'occupation dans les urgences des différents hôpitaux du Québec. Temps d'attente
YouTube Suivez Index Santé sur YouTube pour des vidéos et des listes de lecture sur la santé.Ouvrir dans une nouvelle fenêtre Suivez Index Santé sur YouTube

Professionnels de la santé

Le répertoire Index Santé est un incontournable pour trouver rapidement des services en santé au Québec. Il offre aux professionnels de la santé une visibilité essentielle au développement de leur présence numérique. Vous œuvrez dans le domaine de la santé au Québec? Cliquez ici pour créer dès maintenant votre profil Index Santé.