•  Accueil » Outils santé » Actualité santé » Boire de l'alcool comporte des risques graves pour votre santé

Boire de l'alcool comporte des risques graves pour votre santé

Dans un mémoire, déposé ce matin à Québec, l'Association pour la santé publique du Québec (ASPQ) déplore l'absence de la notion de santé dans le projet de loi no 1701 et le manque d'une analyse critique des problèmes sociaux et de santé liés à l'augmentation de la consommation d'alcool.

Boire de l'alcool comporte des risques graves pour votre santé
MONTRÉAL, le 12 avril 2018 /CNW Telbec/ - « C'est étrange, déplore Émilie Dansereau-Trahan, spécialiste de contenu à l'ASPQ, puisque l'alcool demeure un problème majeur de santé publique. Dans le projet de loi no 157 concernant le cannabis, par exemple, le gouvernement du Québec mentionne à 34 reprises le mot santé, à deux reprises le mot santé publique et à 12 reprises le mot prévention; alors que dans le projet de loi no 170, aucun de ces termes n'est mentionné. Avec son projet de loi no 170, l'approche gouvernementale en matière d'alcool est abordée principalement sous l'angle de la rentabilité. On semble ignorer les coûts de santé et sociaux, directs et indirects, liés à la consommation de l'alcool au Québec. Pourtant ces coûts sont importants!»

Risques de santé et sociaux

Sans vouloir se faire alarmiste, Madame Dansereau-Trahan rappelle que « toute consommation régulière d'alcool, même faible, est à risque. Les études scientifiques sont claires à ce sujet : le risque du cancer augmente avec la consommation moyenne d'un verre par jour. Cette augmentation du risque est proportionnelle à la quantité d'alcool consommée. De plus, l'alcool coûte beaucoup plus cher à l'État qu'il ne lui rapporte. Les données les plus récentes, datant de 2002, montrent que les coûts sociaux de l'alcool au Québec s'élèvent à plus de 3 milliards de dollars, alors que les bénéfices nets de la Société des alcools du Québec (SAQ) atteignaient 1,06 milliard de dollars. On peut facilement estimer que, 16 ans plus tard, les coûts associés à l'alcool ont aussi grimpé.

Publicité, promotion, marketing

La promotion de l'alcool se fait aujourd'hui sur une quantité de plateformes : télévision, radio, magazines, journaux, circulaires, panneaux publicitaires, abribus, Internet, médias sociaux, bons de réduction, cartes de fidélité, infolettres, courriels, etc., sans oublier le placement de produits dans les films ou dans les émissions de télévision. « Les alcooliers investissent beaucoup d'argent dans le développement de stratégies de marketing afin de rejoindre et de fidéliser un public bien ciblé. Selon Madame Dansereau-Trahan, si au Québec on interdit la promotion du tabac et que l'on compte en faire autant pour le cannabis, il serait logique et cohérent d'appliquer cette interdiction à l'alcool. »

Étiquetage

« Aucune mise en garde n'est affichée sur les étiquettes des boissons alcooliques, bien que les alcooliers connaissent les risques de leurs produits sur la santé. Pourtant, on sait depuis 2015, à la suite du célèbre procès-tabac, qu'une entreprise doit se rendre imputable de ses actions dans le domaine de la santé publique2. Selon Émilie Dansereau-Trahan, l'étiquetage affichant des mises en garde relatives à la santé permet de sensibiliser et d'augmenter le niveau de connaissance des consommateurs3. Et puisque, socialement, nous avons banalisé les risques associés à l'alcool, le projet de loi no 170 pourrait contribuer à renverser la vapeur. »

Formation obligatoire

Enfin, l'ASPQ souscrit au programme de formation intitulé Action Service4, s'adressant aux propriétaires, au personnel et aux gérants de bars, de brasseries, de tavernes et de restaurants et de tout établissement détenant un permis d'alcool. « Cette formation permet notamment d'assumer ses responsabilités professionnelles, d'apprendre à servir des boissons alcooliques de façon responsable, de prévenir la violence et les accidents causés par des personnes en état d'ébriété́ et ainsi de sauver des vies », conclut Émilie Dansereau-Trahan.

Publication Index Santé : 2018-04-13

Nombre de visites depuis la publication : 35991

À lire sur Index Santé :
Services Index Santé :
Actualité santé :
Inscription
Emplois en santé
Suivez-nous sur Facebook
Chroniques santé :
Emplois en santé :
Suivez-nous Actualités, chroniques et services santé à découvrir au Québec sur la page Facebook Index Santé.Ouvrir dans une nouvelle fenêtre Suivez Index Santé sur Facebook
Emplois en santé Consultez les offres d'emploi du répertoire Index Santé. Des centaines d'offres à découvrir. Emplois santé
Taux d'occupation Consultez le taux d'occupation dans les urgences des différents hôpitaux du Québec. Temps d'attente
YouTube Suivez Index Santé sur YouTube pour des vidéos et des listes de lecture sur la santé.Ouvrir dans une nouvelle fenêtre Suivez Index Santé sur YouTube

Professionnels en santé

Le répertoire Index Santé est un incontournable pour trouver rapidement des services en santé au Québec. Il offre aux professionnels en santé une visibilité essentielle au développement de leur présence numérique. Vous œuvrez dans le domaine de la santé au Québec? Cliquez ici pour créer dès maintenant votre profil Index Santé.