Accueil » Outils santé » Actualité santé » Un rapport montre que les Canadiens vivant avec l'asthme ne profitent pas pleinement de leur vie

Un rapport montre que les Canadiens vivant avec l'asthme ne profitent pas pleinement de leur vie

L'Association pulmonaire veut aider les Canadiens à prendre contrôle de leur asthme.

Un rapport montre que les Canadiens vivant avec l'asthme ne profitent pas pleinement de leur vie

TORONTO, le 24 janv. 2019 /CNW/ - Un rapport national sur l'asthme publié aujourd'hui par l'Association pulmonaire, intitulé Faire avancer le diagnostic et le traitement de l'asthme, révèle que près d'un tiers des Canadiens (28 %) vivant avec l'asthme ont arrêté de faire de l'exercice, ont reporté des activités qu'ils voulaient poursuivre ou ont raté l'école, le travail ou des engagements sociaux du fait de leur maladie.

Plus de 3,8 millions de Canadiens vivent avec l'asthme et presque tous (92 %) pensent que leur asthme est sous contrôle. Le rapport montre pourtant que 36 %, soit environ 1 million de Canadiens, présentent des symptômes régulièrement.

« En comprenant mieux pourquoi l'asthme n'est pas diagnostiqué plus rapidement, en donnant aux patients les outils dont ils ont besoin pour contrôler leur maladie et en s'assurant qu'ils sont soignés correctement, nous pourrons réduire le coût humain et économique de l'asthme » dit Dr Paul M. O'Byrne, Professeur de médecine, doyen et vice-président de la faculté des sciences de la santé, Université McMaster. « Faire avancer nous donnera un aperçu de la façon dont nous pouvons répondre à ces défis. »

Plus de 30 % des Canadiens vivant avec l'asthme ont déclaré que la principale raison de leur mauvaise gestion de l'asthme était d'oublier de prendre leurs médicaments prescrits. Également, sur les 12 derniers mois, uniquement 29 % des personnes vivant avec l'asthme avaient eu de l'information sur la maladie, et seulement 15 % avaient reçu un plan d'action par leur médecin traitant.

« Notre rapport Faire avancer montre que les Canadiens peinent à gérer une maladie fréquente dans notre pays, » dit Terry Dean, Président et PDG, Association pulmonaire du Canada. « Les patients doivent savoir qu'ils n'ont pas besoin d'arrêter d'être actifs pour accommoder leur asthme. Nous avons développé un plan d'action contre l'asthme qui aide à démarrer des conversations importantes entre patients et professionnels de la santé. Avoir un plan d'action en place augmente les chances de prendre les médicaments tel que prescrit, et améliore la gestion globale de l'asthme. »

Pour aider à mieux maîtriser leur condition et à parler à leur médecin de leur asthme, les Canadiens ont accès au plan d'action en ligne développé par l'Association pulmonaire à https://pq.poumon.ca/wp-content/uploads/2017/06/Plan-action-pour-asthme.pdf.

À propos de Faire avancer le diagnostic et le traitement de l'asthme

Les résultats du rapport sont basés sur 1 510 sondages complétés par des Canadiens vivant avec l'asthme entre le 15 octobre 2018 et le 2 novembre 2018, au moyen du panel en ligne de Leger. La marge d'erreur pour cette étude était de +/- 2,5 %, 19 fois sur 20. Le rapport a été commandité par AstraZeneca, dans le cadre d'une campagne de sensibilisation et d'éducation centrée sur des patients et professionnels de santé canadiens.

Publication Index Santé : 2019-01-25 - Nombre de visites depuis la publication : 26924

Index Santé vous suggère
Suivez-nous sur Facebook
Inscription
Emplois en santé