•  Accueil » Outils santé » Actualité santé » Pour aider les Canadiens à avoir un accès plus rapide aux médicaments d'ordonnance qu'il leur faut pour vivre en meilleure santé

Pour aider les Canadiens à avoir un accès plus rapide aux médicaments d'ordonnance qu'il leur faut pour vivre en meilleure santé

Consultation du gouvernement du Canada sur une nouvelle stratégie pour accélérer l'évaluation des traitements pour des maladies graves, rares et débilitantes.

Pour aider les Canadiens à avoir un accès plus rapide aux médicaments d'ordonnance qu'il leur faut pour vivre en meilleure santé

OTTAWA, le 13 mai 2019 /CNW/ - Le gouvernement du Canada s'est donné pour mission d'aider tous les Canadiens à avoir accès, à un prix raisonnable, aux options de traitement dont ils ont besoin pour améliorer et maintenir leur état de santé. Pour de nombreux Canadiens, il peut être taxant d'avoir à gérer les symptômes associés à des maladies rares et débilitantes. La situation est encore plus difficile lorsque les traitements offerts pour ces maladies sont peu nombreux ou très coûteux.

Santé Canada a lancé des consultations sur une nouvelle stratégie visant à accélérer l'évaluation des médicaments nouveaux et prometteurs pour les patients qui souffrent de maladies graves, très débilitantes ou qui menacent leur survie. Le Ministère a publié une ligne directrice actualisée à l'intention de l'industrie qui expose les nouveaux critères qui doivent être satisfaits pour qu'un médicament puisse faire l'objet d'une évaluation accélérée. Les Canadiens intéressés, les acteurs de l'industrie et les professionnels de la santé ont jusqu'au 21 juillet 2019 pour commenter l'ébauche de ligne directrice.

Dans cette ligne directrice, il est proposé que les besoins des patients canadiens et le système de santé soient pris en considération quand vient le temps de décider si une évaluation doit être accélérée ou non.

Par exemple, le processus d'évaluation prioritaire actuel n'autorise l'évaluation prioritaire que du premier médicament appartenant à une certaine classe ou du premier médicament servant à traiter une maladie donnée.

La ligne directrice proposée vise à assouplir les critères d'admissibilité à une évaluation prioritaire. Un plus grand nombre de médicaments pourront faire l'objet d'une évaluation accélérée et pourront être offerts plus rapidement aux patients qui en ont besoin, sans pour autant négliger l'aspect innocuité.

Citations

« Les Canadiens atteints de maladies rares ont déjà suffisamment de défis à affronter sans avoir à s'inquiéter des homologations qui prennent trop de temps et des retards administratifs. En simplifiant le processus d'évaluation, nous nous assurerons qu'ils pourront avoir accès aux traitements dont ils ont besoin le plus rapidement possible. »
L'honorable Ginette Petitpas Taylor
Ministre de la Santé

Faits en bref

- La ligne directrice est une composante importante de l'initiative de Santé Canada sur l'examen réglementaire des médicaments et des instruments. Parmi les autres mesures visant à accélérer l'accès aux traitements pour les Canadiens, mentionnons les suivantes :

utiliser plus d'informations sur les médicaments en contexte réel [link] pour accroître notre compréhension et faciliter l'homologation de médicaments servant à traiter des maladies rares;

effectuer plus de travail avec les organismes de réglementation internationaux afin de comprendre mieux et encore plus rapidement les options thérapeutiques novatrices;

moderniser le Programme d'accès spécial qui fournit un accès aux médicaments lors des situations extrêmespour mieux répondre aux besoins des médecins et des patients;

collaborer avec les provinces et les territoires par l'entremise de l'Agence canadienne des médicaments et des technologies de la santé et avec l'Institut national d'excellence en santé et en services sociaux pour harmoniser les évaluations et pour mettre en commun des renseignements pour simplifier les processus.

- Au cours des cinq dernières années, environ 30 % des médicaments homologués par Santé Canada servaient à traiter des maladies rares.

- Le budget de 2019 explique dans le détail les nouvelles mesures que le gouvernement du Canada a proposées pour aider les Canadiens atteints de maladies rares à obtenir les médicaments dont ils ont besoin, en annonçant une stratégie nationale sur les coûts élevés des médicaments pour maladies rares, afin d'aider les Canadiens à obtenir un meilleur accès aux traitements dont ils ont besoin. En collaborant avec les provinces, les territoires et d'autres partenaires, le gouvernement élaborera un plan dont l'objectif sera d'assurer que les patients touchés par des maladies rares obtiennent une couverture accrue et uniforme pour leur traitement, qui souvent sauvent des vies. Le budget 2019 propose le versement d'un financement pouvant atteindre 1 milliard de dollars sur deux ans, à compter de 2022-2023, et 500 millions annuellement par la suite afin d'aider les Canadiens touchés par des maladies rares avoir accès aux médicaments on th ils ont besoin.

Publication Index Santé : 2019-05-13 - Nombre de visites depuis la publication : 40932

À lire sur Index Santé :
Services Index Santé :
Actualité santé :
Suivez-nous sur Facebook
Emplois en santé
Inscription
Chroniques santé :
Emplois en santé :
Suivez-nous Actualités, chroniques et services santé à découvrir au Québec sur la page Facebook Index Santé.Ouvrir dans une nouvelle fenêtre Suivez Index Santé sur Facebook
Emplois en santé Consultez les offres d'emploi du répertoire Index Santé. Des centaines d'offres à découvrir. Emplois santé
Temps d'attente Consultez les temps d'attente estimé dans les urgences des différents hôpitaux du Québec. Temps d'attente

Professionnels de la santé

Le répertoire Index Santé est un incontournable pour trouver rapidement des services en santé au Québec. Il offre aux professionnels de la santé une visibilité essentielle au développement de leur présence numérique. Vous œuvrez dans le domaine de la santé au Québec? Cliquez ici pour créer dès maintenant votre profil Index Santé.