Accueil » Chroniques santé » Vieillissement et personnes âgées » La cataracte

La cataracte

La cataracte est une opacité du cristallin ou de sa membrane. C'est le durcissement plus ou moins avancé du cristallin ou de sa membrane. Il provoque des troubles de la vision et apparaît habituellement à un âge avancé.

La cataracte

Certaines personnes peuvent connaître ce genre d'anomalie dès l'âge de 50 ans. Dans ce cas, on note un vieillissement du cristallin qui est la plus grande cause de la cataracte. Il se peut dans quelques cas très rares que cette anomalie soit congénitale. Cela s'explique dans le cas d'une mère qui aurait contracté des maladies durant sa grossesse. Des anomalies génétiques peuvent aussi causer cette affection dès la naissance. De plus, une exposition excessive au soleil peut causer un durcissement prématuré du cristallin.

Lors d'une vision normale, l'image s'ajuste sur la rétine, peu importe la distance de l'objet. Ce processus est possible grâce à la flexibilité du cristallin qui est très souple et se déforme normalement pour recevoir cette image. L'oeil agit exactement comme un appareil photo. Le cristallin est une lentille située à l'intérieur de l' oeil, derrière la pupille, qui protège les faisceaux lumineux sur le centre de la rétine. Il devient rigide avec l'âge ou à la suite d'un traumatisme, d'une agression oculaire ou d'une inflammation.

Symptômes importants

Lorsque la cataracte est avancée, la personne atteinte éprouve de graves problèmes de vision, elle ne peut bien voir même avec des lunettes et la qualité de vie diminue énormément. La vision de près et de loin devient très embrouillée. À ce stade ou idéalement avant, un ophtalmologiste doit être consulté. Mentionnons que la cataracte pourra être corrigée par une chirurgie, mais seulement lorsque celle-ci devient à un degré très avancé.

Chirurgie de la cataracte

Cette chirurgie est une pratique très courante. Dans la majorité des cas, elle est sans douleur pendant et après l'intervention. Elle s'effectue ordinairement dans un bloc opératoire sous un microscope. On la pratique sous anesthésie locale, par une injection anesthésiante près de l'oeil ou par l'application de gouttes topiques. On pratique ensuite la chirurgie qui consiste à retirer le cristallin en pratiquant une incision dans la cornée d'environ 8 à 10 millimètres où le chirurgien peut se servir d'une sonde à ultrasons qui aspirera le cristallin. Un parfait nettoyage du sac cristallinien sera pratiqué par la suite afin d'y insérer un cristallin artificiel synthétique transparent pour permettre une vision claire. Le chirurgien appliquera ensuite goutte à goutte à l'intérieur de la cavité un médicament composé d'une substance dissoute dans un liquide aqueux, utilisé comme topique dans les infections de l’œil (collyre). Parfois, un pansement oculaire sera apposé pour les nuits suivant l'opération.

Après cette intervention, le sujet pourra constater immédiatement une vision plus claire. Une fois la guérison terminée et que tout est cicatrisé, généralement au bout de quelques semaines, le spécialiste pourra à ce moment prescrire des lunettes pour une correction adaptée. Certaines personnes n'auront plus ce brouillard devant les yeux, mais devront avoir une correction de la vue autant pour la myopie que pour la presbytie. Bien sûr, comme toute intervention chirurgicale, la chirurgie de la cataracte comporte certains risques cependant très minimes. Il y a risque d'une récupération plus longue si, pendant ou après l'intervention, des incidents ou complications surviennent. Elles sont très rares et la science ne peut les prévoir. Il y a également un faible risque relié à d'autres blessures de l'œil déjà existantes.

Prévention

Étant donné que la couche d'ozone se trouve problématique par endroits, on sait maintenant que les mauvais rayons solaires peuvent pénétrer l'atmosphère et nous atteindre. Tout comme notre peau, nos yeux doivent aussi être protégés du soleil par le port de lunettes bloquant ces rayons nocifs. Le port d'un chapeau à large bord est également une bonne façon de protéger ses yeux du soleil. Cette recommandation s'adresse à tous, surtout aux plus jeunes enfants qui sont souvent très exposés au soleil. À noter que les bébés ne doivent jamais être exposés aux rayons solaires. Voici d'autres conseils de prévention et une liste d'antioxydants qui ont un effet protecteur pour les yeux :

  • Prendre des pauses régulièrement lors d'un long travail à l'ordinateur.
  • Lors de séances de lecture plus ou moins prolongées, toujours s'assurer d'un bon éclairage afin d'éviter un effort inutile pour les yeux.
  • Éviter de fumer, car le tabac affecte les composantes protéinées du cristallin.
  • Consommer des fruits et légumes en abondance, surtout des légumes verts.
  • Éviter les aliments gras et les fritures.
  • Surveiller le taux de cholestérol sanguin.
  • Réduire la consommation de sel.
  • Pour les diabétiques, surveiller de près le taux de glycémie.
  • Le curcuma aide à soigner les maladies inflammatoires dans la médecine traditionnelle et prévient les cataractes.
  • Une étude publiée en 2002 mentionne qu'un supplément de vitamine C peut être relié à une diminution importante du risque de développer des cataractes.
  • Les oméga 3 préviennent le syndrome des yeux secs et la dégénérescence maculaire.
  • La myrtille contenue dans les bleuets est un puissant antioxydant.
  • La lutéine et la zéaxanthine sont deux autres antioxydants très puissants pour lesquels des études ont prouvé leurs grands bienfaits pour la rétine de l’œil.

L'examen de la vue

Pour terminer, faisons un encart afin de souligner l'importance d'un examen de la vue. Il est recommandé de prendre la bonne habitude, soit à tous les deux ans, de subir un examen de la vue auprès d'un optométriste, et ce, même pour les enfants d'âge scolaire qui peuvent éprouver des difficultés au niveau de leur vision. Les personnes âgées qui désirent conduire un véhicule le plus longtemps possible doivent prendre très grand soin de leur vision. Ils auront en effet des examens de la vue qui seront exigés vers l'âge de 70 ans afin de déterminer s'ils peuvent conserver leur permis de conduire ou pour se voir imposer des restrictions sur ce plan. La cataracte peut être la cause d'un retrait du droit à la conduite automobile.

Tout comme la santé en général, la santé des yeux ne doit pas passer inaperçue. Les yeux sont précieux et méritent qu'on en prenne soin tout au long de notre vie. Il est pertinent de mentionner également que toutes maladies reliées à la vision affectent le moral et la qualité de vie des personnes qui en sont atteintes.

Publication Index Santé : 2015-06-01

Index Santé vous suggère
Inscription
Suivez-nous sur Facebook