Accueil » Chroniques santé » Famille, grossesse et nouveau-né » Bébé au soleil, risques et conseils préventifs

Bébé au soleil, risques et conseils préventifs

Une exposition prématurée ou une exposition sans protection au soleil durant l'enfance peut provoquer des dommages irréversibles pouvant entraîner l'apparition d'un cancer plus tard dans la vie adulte.

Bébé au soleil, risques et conseils préventifs

Une longue exposition au soleil requiert une crème solaire qui protège la peau contre l'apparition de différents types de cancers. À noter que l'exposition au soleil n'est pas l'unique cause des cancers de la peau. Il y a un certain nombre de personnes souffrant de ce type de cancer n'ayant nullement abusé du soleil.

Des études ont démontré que durant l'enfance, une exposition prématurée ou une exposition sans protection pouvait provoquer des dommages irréversibles entraînant l'apparition de cancer plus tard dans la vie adulte. Un enfant ayant subi plusieurs coups de soleil durant son enfance augmente son risque de cancer de la peau lorsqu'il atteindra l'âge adulte. Il est recommandé de limiter l'exposition au soleil d'un enfant, et ce, de la naissance jusqu'à l'adolescence.

Les enfants, plus vulnérables au soleil que les adultes

Avant l'âge de 12 mois, un bébé ne devrait pas être exposé au soleil sous aucune considération, car son système de défense et de protection n'est pas encore développé. La première couche de l'épiderme d'un bébé (couche supérieure) est très sensible, beaucoup plus que celle d'un adulte et celle-ci ne supporte aucunement une exposition au soleil sans entraîner de profonds dommages à l'épiderme. Ces dommages ne seraient pas apparents dans l'immédiat, mais ils ressurgiraient plus tard dans la vie adulte.

Lorsque l'enfant entame sa deuxième année de vie et qu'il est exposé au soleil, il est recommandé de prendre plusieurs précautions. Même à l'ombre, les mauvais rayons (UV) s'infiltrent et il est primordial que l'enfant soit protégé. Une crème solaire sans alcool et à spectre total, soit de 60, est nécessaire. Cette précaution est encore plus importante pour les bébés au teint pâle, les bébés blonds et roux. Il existe des crèmes spécifiques pour chaque type de peau.

Quelques protections contre les rayons du soleil

En plus de recouvrir les parties du corps exposées au soleil, le choix des vêtements est aussi très important. Choisir des vêtements légers, mais non transparents, en fibres naturelles comme le coton permet une bonne absorption de la sudation et empêcher le corps de trop transpirer. Il est aussi conseillé d'opter pour des vêtements qui recouvrent le plus possible les bras et les jambes de l'enfant. Le visage (surtout les yeux) et le cou doivent également être protégés. Pour ce faire, un chapeau large sera très utile pour couvrir ces deux parties du corps.

Autre détail important à retenir, lors de la baignade, tout vêtement mouillé doit être remplacé par un vêtement sec, car un chandail trempé laisse passer les rayons néfastes du soleil. Ce détail est souvent négligé ou ignoré de la part des parents, mais il est essentiel d'éviter les coups de soleil chez le jeune enfant. La promenade en poussette exige aussi certaines précautions. Les parasols ou les ombrelles doivent être installés afin d'assurer un écran protecteur pour bébé.

Mentionnons aussi que l'hydratation est nécessaire afin de s'assurer que l'enfant ne soit pas indisposé par une faiblesse ou un inconfort durant une journée chaude et ensoleillée. Il est recommandé de donner à boire toutes les demi-heures durant l'exposition au soleil par temps chaud. Les brumisateurs d'eau sont aussi très utiles et efficaces pour rafraîchir et éviter les coups de chaleur.

Allergies

Une exposition abusive au soleil sans protection peut causer certaines allergies chez les adultes, mais surtout chez les bébés. La « photoallergie » ou « lucite estivale bénigne » peut se manifester à n'importe quel moment durant l'année suite à une exposition non protégée au soleil. Les symptômes sont apparents à ceux de l'urticaire et 10 % des adultes en souffrent. L'exéma, ou dermatite atopique, est une autre forme d'allergie dont l5 à 20 % de la population souffre. Des plaques de peau sèches, rouges et piquantes en sont les symptômes. Vous pouvez consulter un dermatologue pour en savoir plus sur ces allergies ou sur toutes autres maladies ou symptômes cutanés.

Rappelons l'importance de protéger nos bébés afin de leur assurer une bonne santé tout au long de leur vie. Adultes et enfants doivent se tenir à l'abri du soleil, et ce, surtout entre midi et 16h. Il est important, autant que possible, porter des lunettes de soleil, un chapeau, un chandail à longues manches et appliquer de la crème solaire sur la peau exposée au soleil.

Publication Index Santé : 2015-04-28

Index Santé vous suggère
Suivez-nous sur Facebook
Inscription