Accueil » Chroniques santé » Vie de couple et santé sexuelle » Jalousie maladive, un poison pour le couple

Jalousie maladive, un poison pour le couple

La jalousie, quand est-elle normale ou maladive? Contrairement à une petite jalousie passagère, la jalousie maladive est considérée par les sexologues comme étant un trouble comportemental et cognitif important ayant de graves conséquences sur la vie d'un couple.

Jalousie maladive, un poison pour le couple

Une jalousie éprouvée de temps à autre, qui n'a pas de grave conséquence sur le couple et qui s'estompe rapidement est une jalousie qui reste dans la normalité pour laquelle il n'est pas nécessaire de consulter. Ce n'est pas le cas pour la jalousie maladive.

Les sexologues sont formels. La jalousie maladive est considérée comme un trouble comportemental et cognitif qui représente un véritable poison dans la vie de la personne qui la ressent ainsi que pour la personne qui en est victime. Elle doit être traitée et maîtrisée, car elle peut avoir des conséquences graves sur la vie des gens impliqués.

Accusation et manipulation

La jalousie maladive est un cercle cauchemardesque qui revêt, à un certain point, des aspects très similaires à la paranoïa. Elle se caractérise par différents scénarios tout aussi irréalistes les uns que les autres. Ce sont des scénarios imaginaires et non fondés qui amènent la personne malade de jalousie à avoir des discours accusateurs et manipulateurs envers sa victime. La personne qui l'exprime se sent trahie et elle ne cesse d'épier les moindres gestes et paroles qui pourraient justifier cette trahison.

La victime subit des questionnements à répétition voire même des objections et des restrictions dans ses projets, ses sorties et les personnes qu'elles côtoient. La personne malade de jalousie est totalement convaincue du bien-fondé de ses soupçons et malgré toutes les preuves ou explications, sa victime sera toujours coupable. La jalousie maladive opprime et mène à l'échec toute relation.

Hommes et femmes

Les hommes, autant que les femmes, peuvent souffrir de jalousie maladive. Par contre, selon le sexe, la maladie se traduit par des comportements différents. La femme aura davantage tendance à se replier sur elle-même tout en ayant des épisodes de jalousie extrême (crises de jalousie). Sans traitement thérapeutique, cet état peut la conduire vers une dépression. Chez l'homme, de la colère et de l'agressivité se manifestent. Sans traitement, cette agressivité pourrait dans certains cas se transformer en violence physique ou verbale. Cette situation est d'ailleurs la source de plusieurs cas de violence conjugale.

Un mal à prendre au sérieux

La jalousie maladive provient d'un mal intérieur très profond, d'où l'importance de consulter. La personne qui souffre de cette maladie a un profil qui démontre un manque de confiance et d'estime d'elle-même. Dans certains cas, la jalousie maladive cache une perte affective importante et non acceptée vécue dans le passé.

Le sexologue

Le sexologue possède l'expertise pour aider les personnes et les couples aux prises avec une problématique de jalousie maladive. Par exemple, des séances thérapeutiques de jeux de rôles peuvent aider les personnes ou les couples qui souffrent de jalousie maladive à adopter des comportements plus rationnels.

Le sexologue peut également recevoir des personnes ou des couples en thérapie individuelle. Le sexologue peut aider une personne à prendre conscience que son manque de confiance en l'autre provient en fait de son propre manque de confiance et que son comportement est un réflexe de protection. La thérapie sera donc orientée vers l'apprentissage de la confiance en soi.

Publication Index Santé : 2016-04-09

Index Santé vous suggère
Inscription
Suivez-nous sur Facebook