Accueil » Chroniques santé » Santé physique » La thrombose veineuse (phlébite)

La thrombose veineuse (phlébite)

La thrombose veineuse se caractérise par l'inflammation de la paroi interne d'une ou plusieurs veines. Il n'est pas rare que cette inflammation provoque des douleurs chez certaines personnes ou qu'elle contribue à la formation de caillots de sang dans une veine.

La thrombose veineuse (phlébite)

La thrombose veineuse, aussi nommée phlébite, n'est pas dangereuse si elle est traitée. Un traitement est nécessaire afin d'éviter des complications qui elles, pourraient s'avérer urgentes et même fatales dans certains cas.

La phlébite se caractérise par l'inflammation de la paroi interne d'une ou plusieurs veines. Il n'est pas rare que cette inflammation provoque des douleurs chez certaines personnes ou qu'elle contribue à la formation de caillots de sang dans une veine. C'est dans ce cas que la thrombose veineuse peut devenir dangereuse pour la santé. Il existe deux types de phlébite soit superficielle ou profonde. Sans aucun traitement, la phlébite superficielle peut conduire à une phlébite profonde.

La phlébite superficielle

La phlébite superficielle (varice) se caractérise par une veine rouge sur laquelle on peut voir plusieurs petites bosses alignées les unes à la suite des autres. Une inflammation de la veine ainsi qu'une peau très chaude dans la zone atteinte sont les principaux symptômes. L'inflammation est douloureuse et peut persister plusieurs mois. Le médecin procèdera à une série d'injections afin de débloquer les varices et il peut prescrire des médicaments appropriés pour la douleur.

La phlébite profonde

La phlébite profonde montre ses premiers symptômes tardivement : douleurs au mollet, à la cuisse ou dans l'aine, crampes, engourdissement, un peu de fièvre et des douleurs dans le pied. Ces symptômes sont le signe qu'un caillot de sang s'est formé et qu'il obstrue la veine. Si le caillot se détache, c'est l'embolie pulmonaire qui dans certains cas peut être sera fatale.

Une échographie permettra au médecin de confirmer un diagnostic de phlébite profonde. Le traitement consiste à injecter dans la veine des médicaments anticoagulants afin de dissoudre le ou les caillots. La prise de médicaments oraux sera également prescrite ainsi que le bas de contention. Dans certains cas, une chirurgie pourrait être nécessaire. Celle-ci consiste en plusieurs alternatives selon les cas : insérer une prothèse tubulaire (stent) dans la veine pour la garder ouverte et ainsi empêcher la formation d'un caillot, installer un filtre pour éviter que ce caillot obstrue l'entrée des poumons ou retirer complètement le caillot ou la partie enflée de la veine.

À propos des varices

Les varices sont habituellement localisées sur les jambes et dans l'aine. L'activité physique, un poids santé et l'absence de tabagisme (surtout avec la prise d'une pilule contraceptive) sont des mesures préventives à adopter. Une bonne hydratation au quotidien est aussi suggérée. Il est recommandé de boire 1,5 à 2 litres d'eau par jour. Afin d'assurer une bonne circulation sanguine, il est conseillé de porter des vêtements plus amples sur le corps ainsi que des bas de contention, au besoin.

Les personnes les plus à risque de souffrir d'insuffisance veineuse sont les femmes enceintes en fin de grossesse et immédiatement après l'accouchement. Les personnes souffrant d'insuffisance cardiaque ou respiratoire, ayant déjà eu des phlébites, ayant un plâtre ou qui demeure allongées trop longtemps à la suite d'une maladie ou d'une chirurgie, ayant un surplus de poids, les paraplégiques et tétraplégiques et les fumeurs sont aussi à risque souffrir d'insuffisance veineuse. Les traitements hormonaux et les contraceptifs oraux peuvent aussi provoquer de l'insuffisance veineuse. Dans le doute et afin de minimiser les complications, il est recommandé de consulter un médecin dès l'apparition de varices.

Publication Index Santé : 2018-03-23

Index Santé vous suggère
Suivez-nous sur Facebook
Inscription