Accueil » Chroniques santé » Vieillissement et personnes âgées » Briser l'isolement des personnes âgées

Briser l'isolement des personnes âgées

L'isolement social est une réalité pour des milliers de personnes âgées au Québec. Les familles, les communautés et les personnes âgées actives doivent se mobiliser afin de trouver des solutions pour venir en aide à ces aînés souffrant d'isolement et de solitude.

Briser l'isolement des personnes âgées

Avec le vieillissement de la population, l'isolement des personnes âgées est une problématique de plus en plus importante au Québec. Certaines personnes âgées sont très actives et ont la chance d'être bien entourées. Par contre, d'autres aînés n'ont aucun ou que très peu de contacts avec leur famille ou leur entourage.

Les impacts de l'isolement sur la santé

L'isolement est néfaste psychologiquement et physiquement. Se sentir seul, c'est ressentir une tristesse et un manque intérieur très profonds. C'est également avoir le sentiment de ne plus être utile pour personne et ne plus servir à rien dans la société.

L'isolement et la solitude surviennent bien souvent à la suite du décès d'un conjoint, de l'éloignement des enfants et de la parenté ou d'un déménagement entraînant la perte du réseau social. Certaines personnes âgées préfèrent aussi ne pas sortir par crainte de se blesser (accident, chute, etc.) et ainsi devenir une charge pour leur famille ou la société. Elles peuvent aussi s'isoler parce qu'elles souffrent d'une perte d'audition, d'un trouble d'élocution ou d'une maladie chronique.

Les répercussions de l'isolement sur la vie quotidienne d'une personne âgée sont nombreuses. Une solitude prolongée peut entraîner une perte d'autonomie puisque la personne isolée devient craintive et sédentaire. Elle devient également plus stressée, anxieuse et dépressive. L'appétit diminue et les repas sont bien souvent expédiés et peu équilibrés.

D'autres conséquences surviennent comme une mauvaise qualité du sommeil provoquant un plus grand risque de contracter une maladie. Les risques de détresse émotionnelle et psychologique, le tabagisme et l'alcoolisme sont aussi des répercussions observées chez les aînés souffrant de solitude. De plus, une personne âgée isolée pense bien souvent qu'elle serait mieux d'en finir avec la vie.

Des moyens pour contrer l'isolement des personnes âgées

Il existe plusieurs moyens pour briser l'isolement et la solitude de certaines personnes âgées. Il est important de mentionner qu'une implication de la famille immédiate, mais également de la communauté (aidants naturels, intervenants, groupes sociaux, associations, bénévoles, etc.) est nécessaire afin d'améliorer et de changer une situation d'isolement vécue par une personne âgée.

La famille immédiate, si toujours présente, doit être à l'affût des premiers signes de détresse d'un proche afin de réagir rapidement. Des visites régulières, des appels téléphoniques et de longues conversations avec leur aîné peuvent s'avérer d'un grand secours pour contrer leur solitude. Les membres d'une même famille peuvent aussi se reléguer afin d'assurer une présence plus fréquente. Ils peuvent aussi offrir de l'aide pour différents besoins, encourager à participer à certaines activités, accompagner dans des sorties ou suggérer certaines démarches afin de briser l'isolement. Les personnes âgées adorent aussi particulièrement la présence de leurs petits-enfants qui sont une source de joie et d'énergie pour eux.

Les personnes âgées actives physiquement et socialement peuvent aussi être d'un grand secours au sein de leur communauté. Elles peuvent se regrouper ou se joindre à des associations de bénévoles afin d'organiser des rassemblements avec les personnes isolées ou des visites et d'autres activités sociales (café rencontre, accompagnement, préparations de repas, marches, etc.)

Une problématique préoccupante

Les aînés font partie d'un patrimoine inestimable pour une société. Il est important de prendre soin d'eux et les respecter. Pour en savoir davantage sur le sujet, vous pouvez consulter le « Rapport sur l’isolement social des aînés » publié par le gouvernement canadien. Un document intéressant intitulé « L'isolement social des ainés en bref » est aussi proposé par la FADOQ (régions de Québec et Chaudière-Appalaches) et le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Capitale-Nationale.

Publication Index Santé : 2018-08-06

Index Santé vous suggère
Inscription
Suivez-nous sur Facebook