Accueil » Outils santé » Actualité santé » Fermeture de lits en gériatrie à l'Hôpital Santa-Cabrini

Fermeture de lits en gériatrie à l'Hôpital Santa-Cabrini

La FIQ - Syndicat des professionnelles en soins de l'Est-de-l'Île-de-Montréal (FIQ SPS ESTIM) est heureuse de constater que l'employeur ait entendu raison et soit revenu sur sa décision de fermer 18 lits en gériatrie à l'Hôpital Santa-Cabrini.

Fermeture de lits en gériatrie à l'Hôpital Santa-Cabrini

« La mobilisation a forcé l'employeur à trouver des solutions et à revenir sur sa décision. C'est une belle victoire pour les personnes âgées et les professionnelles en soins! » - Annie Blanchard, vice-présidente, installation Santa-Cabrini, de la FIQ SPS ESTIM

MONTRÉAL, le 27 juin 2019 /CNW Telbec/ - « C'est un exemple éloquent qui démontre que lorsque l'on se mobilise, on peut changer les choses. Nous étions intimement convaincues qu'il était possible de maintenir ses lits si importants pour la communauté et nous avions raison. C'est une belle victoire pour les personnes âgées et les professionnelles en soins », de mentionner Annie Blanchard, vice-présidente, installation Santa-Cabrini, de la FIQ SPS ESTIM.

Rappelons que l'employeur avait annoncé au début du mois de mai qu'il fermerait 18 lits de courte durée en gériatrie active faute de gériatres pour donner les services sur cette unité. « C'est le 20 juin dernier que la bonne nouvelle a été livrée au personnel par l'employeur. Ainsi, ce sera dorénavant un centre de médecine pour personnes âgées où, tant les patient-e-s que les professionnelles en soins y travaillant pourront y rester. Les patient-e-s recevront les soins et les services nécessaires, dans des lieux qui leurs sont familiers et avec les mêmes professionnelles en soins. Les personnes âgées ont besoin de stabilité et c'est ce qu'elles auront. L'employeur s'est mis en mode écoute et a trouvé les solutions qui s'imposaient », de poursuivre la porte-parole syndicale.

Pour madame Blanchard, la mobilisation suite à l'annonce de cette fermeture de lits illustre l'importance pour les professionnelles en soins d'offrir des soins de qualité et de remettre un peu d'humanité dans le réseau. « Les personnes âgées sont vulnérables et souvent, elles n'ont pas voix au chapitre. Nous devons toujours rester critiques devant les motifs donnés par les employeurs pour justifier certaines de leurs décisions et ce, pour le bien de tout le monde ».

Publication Index Santé : 2019-06-28 - Nombre de visites depuis la publication : 7495

Index Santé vous suggère
Inscription
Suivez-nous sur Facebook
Emplois en santé