Accueil » Outils santé » Actualité santé » Loi resserrant l'encadrement du cannabis - Des mesures pour protéger le milieu de vie et la réussite de nos jeunes

Loi resserrant l'encadrement du cannabis - Des mesures pour protéger le milieu de vie et la réussite de nos jeunes

La Fédération des comités de parents du Québec (FCPQ) accueille avec intérêt le dépôt du projet de loi 2 : Loi resserrant l'encadrement du cannabis, déposé ce mercredi à l'assemblée nationale. Pour la FCPQ, assurer un milieu de vie sain, axé sur la réussite scolaire des jeunes, est la priorité.

Loi resserrant l'encadrement du cannabis - Des mesures pour protéger le milieu de vie et la réussite de nos jeunes

QUÉBEC, le 5 déc. 2018 /CNW Telbec/ - La consommation de drogue est généralement liée à un risque plus élevé de décrochage scolaire1. Par ailleurs, les experts s'entendent : plus une personne commence à consommer jeune, plus le risque de développer une dépendance est élevé. Lors de sa participation à la commission parlementaire sur la légalisation du cannabis, Corinne Payne, présidente de la FCPQ, déclarait que « plus on peut attendre avant que nos enfants commencent à consommer, mieux c'est ».

De plus, le contact avec la fumée secondaire dans les lieux publics pourrait non seulement occasionner des problèmes de développement chez les enfants, mais également entrainer une banalisation des dangers du cannabis. En donnant plus de liberté aux consommateurs, l'acceptation de la consommation dans les lieux publics limiterait celle des autres.

Les résultats d'un sondage réalisé auprès des délégués au Conseil général de la FCPQ en janvier 2018, alors que les consultations sur la légalisation du cannabis étaient entamées et que les inquiétudes à ce sujet étaient grandes, révèlent une majorité en faveur d'un âge légal de 21 ans et plus pour l'achat de cannabis. De façon plus flagrante, les résultats dévoilent une tendance forte en faveur de l'interdiction de la consommation du cannabis dans les lieux publics. Le mémoire de la FCPQ à ce sujet contient les détails de l'étude et nos recommandations à la Commission de la santé et des services sociaux. Il est disponible sur le site web de la FCPQ.

Mme Payne ajoute que les mesures proposées par le projet de loi 2 doivent impérativement être accompagnées d'initiatives de prévention et de sensibilisation, à l'école comme à la maison, pour contrer la consommation problématique de drogue chez les jeunes. « Le plus important pour la protection de nos enfants est l'encadrement de la vente et de la consommation du cannabis », conclue Mme Payne.

Publication Index Santé : 2018-12-06 - Nombre de visites depuis la publication : 3098

Index Santé vous suggère
Suivez-nous sur Facebook
Inscription