•  Accueil » Outils santé » Actualité santé » Le soutien professionnel serait la clé pour augmenter l'activité physique et de diminuer la morbidité liée au diabète

Le soutien professionnel serait la clé pour augmenter l'activité physique et de diminuer la morbidité liée au diabète

On estime que trois millions de Canadiens sont touchés par le diabète et que 200 000 personnes de plus sont diagnostiquées chaque année. Il importe donc de tout mettre en œuvre afin de tenter de réduire les méfaits provoqués par cette maladie chronique.

Le soutien professionnel serait la clé pour augmenter l'activité physique et de diminuer la morbidité liée au diabète
OTTAWA, le 11 nov. 2019 /CNW Telbec/ - Heureusement, des études ont démontré à maintes reprises que l'activité physique est un facteur important dans le maintien de la qualité de la vie et de la réduction de la morbidité liée au diabète. Cependant, pour plusieurs raisons, les patients souffrant de diabètes sont souvent moins actifs et le tiers d'entre eux sont même complètement sédentaires. Pour aider à inverser cette tendance, des études recommandent maintenant aux patients d'obtenir le soutien d'un professionnel qualifié pour les aider à suivre un programme d'exercices aérobies et de musculation.

Dans le cadre de la Semaine nationale de la kinésiologie qui aura lieu du 11 au 17 novembre et de la Journée mondiale du diabète le 14 novembre, l'Alliance canadienne de kinésiologie rappelle aux Canadiens atteints de diabète que les kinésiologues peuvent les aider à mieux bouger et vivre mieux. Tout au long de la semaine, les Canadiens sont invités à relever le DéfiMieuxBouger afin de trouver des stratégies et des opportunités leur permettant de mener une vie plus active.

L'activité physique : un médicament puissant

Force est de constater que la majorité des patients dépendent encore principalement des médicaments pour la gestion de maladies chroniques comme le diabète. Pourtant, plusieurs études démontrent que l'activité physique peut réduire de 50 % l'incidence du diabète de type 2 et être deux fois plus efficace que l'insuline standard dans le traitement de cette maladie. L'activité physique est donc essentielle à la gestion du diabète de type 2, car elle offre des avantages tels que l'augmentation du taux métabolique, une sensibilité accrue à l'insuline, un meilleur contrôle de la glycémie et une réduction du risque de maladie cardiovasculaire.

« Sur la base de nombreuses études démontrant l'impact positif de l'activité physique, nous recommandons aux personnes atteintes de diabète de type 2 de participer à un minimum de 150 minutes d'exercices aérobies d'intensité modérée à vigoureuse chaque semaine et d'inclure des exercices de résistance deux à trois fois par semaine, explique Hardip Jhaj, présidente de l'Alliance canadienne de kinésiologie. « Malgré ces directives bien connues, nous observons que la grande majorité des Canadiens atteints de diabète de type 2 ne respectent pas ces recommandations en matière d'activité physique. »

Un kinésiologue à l'aide

Les patients s'adressent généralement aux professionnels de la santé, tels que les médecins, les infirmières et les pharmaciens, qui constituent leur principale source d'information et d'assistance sur le diabète. Par conséquent, ces professionnels de la santé sont des personnes clés qui peuvent aider les patients à intégrer l'activité physique à la gestion de leur diabète. Cependant, des études suggèrent qu'ils font souvent état d'une faible confiance en leur capacité à fournir des conseils structurés en matière d'activité physique et signalent un manque de connaissances, de formation et de ressources.

D'autres études suggèrent que l'établissement d'objectifs, la résolution de problèmes, la disponibilité d'informations sur où et quand faire de l'exercice, et l'autosurveillance (comme l'utilisation de podomètres) ont une certaine efficacité pour augmenter l'activité physique et améliorer les taux d'hémoglobine glyquée (A1C). De nouvelles preuves commencent à s'accumuler sur les avantages potentiels d'autres outils et techniques de motivation tels que les récompenses directes et instantanées (monétaires ou autres) pour la réalisation d'objectifs, la messagerie texte, les applications mobiles, les médias sociaux et les jeux vidéo. Cependant, des preuves plus poussées sont nécessaires pour démontrer leurs avantages à la fois pour l'activité physique et les résultats liés au diabète.

Le moyen qui reste le plus efficace pour améliorer le contrôle glycémique chez les adultes atteints de diabète de type 2 consiste à suivre un programme supervisé comprenant des exercices d'aérobie et de résistance. Une étude randomisée a comparé un groupe de personnes atteintes de diabète de type 2 ayant reçu des conseils liés à l'activité physique et un accompagnement deux fois par semaine lors de séances d'exercices d'aérobie et de résistance, à un groupe n'ayant reçu que des conseils. Le groupe ayant suivi l'entraînement supervisé a obtenu des résultats nettement supérieurs à celui qui n'avait reçu que des conseils. On retrouve notamment des réductions plus importantes des risques cardiovasculaires, du taux d'A1C, de la tension artérielle, de l'indice de masse corporelle, du tour de taille et du taux de cholestérol des lipoprotéines de haute densité (HDL), ainsi que des améliorations plus importantes de la capacité aérobie et de la force musculaire.

« Le manque de temps, les obligations envers les autres, le manque de perception que l'obésité est un facteur de risque, la honte et les restrictions physiques sont tous des facteurs qui font obstacle à l'atteinte du niveau d'activité physique recommandé », poursuit Hardip Jhaj. « Nous constatons régulièrement dans notre pratique que faire appel à un kinésiologue peut faire une grande différence. Grâce à une approche personnalisée et à un soutien en continue, les clients atteints de diabète comprennent mieux comment l'activité physique peut considérablement améliorer leur qualité de vie. »

Les kinésiologues sont les seuls spécialistes du mouvement humain à utiliser la science et la recherche pour offrir le mouvement en tant que traitement à quiconque souhaite atteindre un objectif de santé qui souhaite une approche pratique et personnalisée.

Un défi pour mieux bouger

La Semaine nationale de la kinésiologie 2019, présentée par Hexfit, est le moment idéal pour être plus actif et découvrir comment un kinésiologue peut aider à respecter les directives recommandées. Grâce au DéfiMieuxBouger, des kinésiologues de tout le pays souhaitent que les Canadiens atteints de diabète et d'autres maladies chroniques bougent mieux. Au cours de cette semaine, les personnes sont invitées à consigner leurs minutes et/ou kilomètres d'exercice pour faire partie d'un grand défi cumulatif national. On peut visiter le site www.semainenationaledelakinesiologie.ca pour enregistrer des marches, des courses et des promenades à vélo, encourager les autres à bouger mieux pour vivre mieux et bien plus encore. Les participants qui auront participé au défi seront éligibles à participer à un concours.

Publication Index Santé : 2019-11-11 - Nombre de visites depuis la publication : 14327

À lire sur Index Santé :
Services Index Santé :
Actualité santé :
Emplois en santé
Suivez-nous sur Facebook
Inscription
Chroniques santé :
Emplois en santé :
Suivez-nous Actualités, chroniques et services santé à découvrir au Québec sur la page Facebook Index Santé.Ouvrir dans une nouvelle fenêtre Suivez Index Santé sur Facebook
Emplois en santé Consultez les offres d'emploi du répertoire Index Santé. Des centaines d'offres à découvrir. Emplois santé
Temps d'attente Consultez les temps d'attente estimé dans les urgences des différents hôpitaux du Québec. Temps d'attente

Professionnels de la santé

Le répertoire Index Santé est un incontournable pour trouver rapidement des services en santé au Québec. Il offre aux professionnels de la santé une visibilité essentielle au développement de leur présence numérique. Vous œuvrez dans le domaine de la santé au Québec? Cliquez ici pour créer dès maintenant votre profil Index Santé.