Accueil » Chroniques santé » Alimentation » Qu'est-ce que le diabète?

Qu'est-ce que le diabète?

Le diabète touche principalement les adultes à partir de la quarantaine. Cependant, les enfants et les adolescents peuvent également souffrir de cette maladie qui est de plus en plus répandue dans la population.

Qu'est-ce que le diabète?

Une condition diabétique est établie par un taux de sucre (glucose) trop élevé dans la circulation sanguine. La seule façon de dépister la maladie est par une prise de sang, car les symptômes ne sont pas toujours apparents au début de la maladie. Parfois, une deuxième prise de sang à un moment différent de la journée sera nécessaire pour établir un diagnostic. Le diabète est une maladie chronique qui ne se guérit pas, mais qui peut être contrôlée à l'aide de médication, l'exercice physique et une saine alimentation.

Principaux symptômes

Le diabète peut avoir de nombreuses conséquences sur la santé, d'où l'importance de bien le contrôler. On reconnaît généralement ces conséquences par certains symptômes comme la fatigue, de la somnolence, une soif intense, une perte de poids soudaine, une cicatrisation plus lente, une vision brouillée, des picotements aux doigts ou aux pieds, de l'irritabilité ou une faim exagérée.

Explication biologique

Les sucres (glucides) doivent pénétrer les cellules du corps afin d'assurer un apport suffisant en énergie. C'est l'insuline fabriquée par le pancréas qui assure le transfert du sucre dans les cellules. L'hormone agit comme une clé et permet à la cellule de s'ouvrir et de laisser entrer le glucose.

Un taux de sucre anormalement élevé dans le sang provoque à long terme des complications au niveau des reins, des vaisseaux sanguins, du cœur et même des yeux. Il existe différents types de diabète : le prédiabète, le type 1, le type 2, le diabète de grossesse et celui qui apparaît suite à certaines maladies ou prises de certains médicaments.

Le prédiabète

Le prédiabète est le signal d'alarme d'un diabète de type 2 qui pourrait éventuellement se développer. Le taux de glycémie est légèrement élevé, sans être considéré comme un diabète de type 2. Le résultat de la prise de sang ne doit pas être ignoré et des changements d'habitudes de vie doivent être adoptés afin de stabiliser le taux de glycémie.

Le diabète de type 1

Le diabète de type 1 (diabète juvénile) est moins répandu parmi la population. Il ne touche qu'un faible pourcentage d'enfants, d'adolescents ou de jeunes adultes. Il se caractérise par une absence complète d'insuline et d'un taux de glycémie dépassant largement la normalité. Les cellules d'insuline sont détruites dans le pancréas par le système immunitaire.

Les causes de ce type de diabète demeurent inconnues à ce jour, mais la génétique et le milieu environnemental sont deux facteurs qui pourraient jouer un rôle dans le déclenchement de la maladie. Les personnes atteintes de diabète de type 1 doivent recevoir des injections d'insuline quotidiennement pour vivre normalement.

Le diabète de type 2

Le diabète de type 2 est le type de diabète le plus répandu chez les personnes de 40 ans et plus et particulièrement chez les personnes âgées. Les hommes sont plus atteints que les femmes. Tout comme le diabète de type 1, le taux de glycémie est beaucoup trop haut. Par contre, la cause est différente.

Ce type de diabète se caractérise par une production insuffisante d'insuline ou un mauvais fonctionnement de celle-ci. Les facteurs de risques sont nombreux et un seul de ces facteurs (ou plusieurs) peut être responsable de la maladie. De mauvaises habitudes de vie comme le manque d'exercice, une mauvaise alimentation, le tabagisme, l'alcool, l'hypertension et un surplus de poids (surtout à la taille) sont les principaux éléments déclencheurs.

Il est recommandé d'avoir un bilan sanguin annuellement. C'est le meilleur moyen de dépister une condition diabétique. De plus, il est important de consulter un médecin en présence d'un ou de plusieurs des symptômes liés au diabète. Ces symptômes peuvent provoquer une perte de conscience ou même un coma s'ils sont ignorés.

Publication Index Santé : 2016-05-20

Index Santé vous suggère
Suivez-nous sur Facebook
Inscription