Accueil » Chroniques santé » Santé physique » L'anévrisme

L'anévrisme

L'anévrisme est caractérisé par une dilatation de la paroi d'une artère, principalement causée par une anomalie de celle-ci, une pression élevée ou des dépôts de graisses artériels.

L'anévrisme

L'anévrisme est un gonflement qui se forme sur une paroi fragilisée d'une artère. Sur une longue pé-riode de temps, la pression continuelle du sang fait augmenter le gonflement. Celui-ci devient de plus en plus volumineux. Il aura alors l'apparence d'un ballon pouvant atteindre plusieurs centimètres de circonférence. La section de l'artère touchée devient alors plus vulnérable.

Avec le temps, l'anévrisme peut se rompre et causer des dommages importants. Le sang se répand alors dans tous les tissus environnants. Les conséquences de cette rupture peuvent être fatales. La rupture d'anévrisme peut entraîner la mort ou laisser des séquelles permanentes très graves.

La rupture d'anévrisme est une urgence médicale très sérieuse qui survient bien souvent sans présen-ter aucun symptôme. Il existe plusieurs types d'anévrisme : au coeur, au cerveau ou à l'abdomen. Malheureusement, l'anévrisme s'avère être un type d'AVC (accident vasculaire cérébral) grave cau-sant souvent la mort.

Personnes à risque

Les personnes à risque sont majoritairement les hommes âgés dans la mi-cinquantaine. L'accumula-tion de dépôts graisseux dans les artères est la cause principale et la plus répandue. Le tabagisme ainsi que l'hypertension artérielle sont des facteurs tout aussi aggravants. Chez certaines personnes, l'hérédité serait mise en cause. La rupture d'anévrisme considérée comme la plus mortelle est celle provoquée par la combinaison du facteur héréditaire et d'une santé cardiovasculaire chancelante. Dans les cas plus rares, les infections et les traumatismes sont d'autres causes possibles.

Les artères les plus touchées sont les artères cérébrales, l'aorte (l'artère principale) du cœur et l'aorte abdominale. La rupture d'anévrisme dans l'aorte du cœur ou dans l'aorte de l'abdomen provoque le déferlement d'un flot important de sang et cause un traumatisme violent et une mort rapide. Les per-sonnes qui survivent à une rupture d'anévrisme gardent des séquelles importantes comme une para-lysie, un trouble du langage ou une perte de mémoire.

Principaux symptômes

Les symptômes sont inexistants dans la majorité des cas. Il est cependant possible de découvrir à tout hasard un anévrisme lors de différents examens médicaux comme lors d'une échographie ou d'une imagerie médicale. Dans de rares exceptions, certains symptômes peuvent se présenter. Par exemple, pour l'anévrisme cérébral, certaines personnes peuvent ressentir des maux de tête, des douleurs au niveau du visage ainsi qu'une vision trouble. Des douleurs au dos, à l'abdomen et au thorax peuvent survenir dans l'anévrisme de l'aorte du cœur et de l'abdomen.

Le seul traitement possible de l'anévrisme, s'il est découvert à temps, est l'intervention chirurgicale. Cette option est utilisée dans les cas d'anévrismes graves seulement. Dans les autres cas, la pro-gression de l'anévrisme fera l'objet d'un suivi médical très étroit.

Il est très important de consulter un médecin sans hésiter si vous croyez que votre état de santé est inhabituel. Un médecin peut détecter l'anévrisme par différents moyens avant qu'il ne se rompe. Il est également possible, à l'aide de traitements ou d'une chirurgie, de corriger ou d'empêcher l'évolution d'un anévrisme. Afin de maximiser ses chances de ne pas développer d'anévrisme, il est fortement conseillé d'éviter le tabac, de faire régulièrement de l'exercice, de maintenir une pression artérielle normale, de manger sainement et de conserver un apport en graisse raisonnable.

Publication Index Santé : 2015-06-01

Index Santé vous suggère
Suivez-nous sur Facebook
Emplois en santé
Inscription