Accueil » Chroniques santé » Vieillissement et personnes âgées » L'ostéodensitométrie

L'ostéodensitométrie

L'ostéodensitométrie est un examen médical qui permet de diagnostiquer une carence de la densité osseuse du corps humain. On appelle aussi cet examen « densitométrie osseuse » ou « absorptiométrie à rayons X en double énergie » (DEXA).

L'ostéodensitométrie

L'ostéodensitométrie consiste en une imagerie médicale obtenue à l'aide des RX (rayons X). Avec cet examen, le radiologiste peut voir les os des membres supérieurs, inférieurs ainsi que ceux de la colonne vertébrale. Cet examen permet de fournir des résultats chiffrés sur la densité osseuse, celle-ci pouvant être normale ou faible. Un résultat faible révèle une friabilité des os et possiblement un diagnostic d'ostéoporose.

Selon les résultats obtenus, l'examen peut indiquer plusieurs éléments révélateurs comme un risque de chutes possibles dans le futur pour une personne. Selon la condition de la masse osseuse, le médecin traitant décidera des mesures à prendre. Il peut alors prescrire un supplément de calcium tout en assurant un suivi régulier. Dans certains cas, d'autres examens ou interventions peuvent être nécessaires.

Déroulement de l'ostéodensitométrie

L'ostéodensitométrie se déroule en milieu hospitalier au département de la radiologie ou en clinique externe. Généralement, la durée de l'examen ne dépasse pas 20 minutes. Il peut y avoir une prolongation si l'examen exige des imageries de plusieurs parties du corps. Cependant, le patient peut quitter dans la même journée.

Le patient ne doit pas prendre de comprimés de calcium la journée qui précède l'examen. Aucune diète spéciale n'est requise. Toutefois, si le patient a reçu une injection récente d'un liquide coloré pour un autre examen, l'ostéodensitométrie sera reportée à plus tard, soit dans une quinzaine de jours. Il est donc important de mentionner ce détail lors de la prise du rendez-vous.

Avant l'examen, bijoux, lunettes et vêtements avec pièces en métal (fermeture éclaire, ceinture, boutons, etc.) doivent être retirés. Une chemisette d'hôpital sera remise si nécessaire. Le patient est allongé sur une table dans une position déterminée par le radiologiste et doit demeurer immobile durant toute la durée de l'examen. Des rayons X sont émis à faibles doses au-dessus des parties osseuses à examiner. Des images sont alors transmises sur l'écran d'un ordinateur. Durant certains clichés, le radiologiste peut demander au patient de retenir sa respiration.

Effets secondaires

Les effets secondaires reliés aux imageries médicales sont très minimes. L'intensité des radiations émises fait l'objet d'un contrôle strict pour toutes les radiographies au RX. Les rayons ionisés employés sont toujours les plus faibles dans la mesure du possible. Cependant, ces rayons sont tout de même assez puissants pour augmenter un risque d'apparition d'un cancer. Par contre, les bienfaits obtenus grâce à l'ostéodensitométrie sont considérés très supérieurs aux risques possibles d'une exposition de faible intensité.

Pour en savoir davantage sur le sujet, vous pouvez consulter la section « Ostéodensitométrie » du site de l'Association canadienne du cancer et la section « Le dépistage de l'ostéoporose » présentée par Ostéoporose Canada.

Publication Index Santé : 2018-09-12

Index Santé vous suggère
Inscription
Suivez-nous sur Facebook